Catégorie : Non classé

Noël 2018, Bûche mascarpone et compote de pommes

Ca y est, nous y sommes J-14 avant Noël.

A cette occasion, je vous propose ma version de la bûche pour cette année.

Il s’agit d’une bûche à la compote de pommes mélangée avec une crème chantilly au mascarpone.

Il faudra vous y prendre la veille afin de préparer la compote pour qu’elle soit bien refroidie avant de la mélanger avec la chantilly montée au mascarpone.

Pour la compote:

  • 6 pommes bio
  • 1/2 fève tonka

Peler, couper les pommes et enlever le coeur. Couper les pommes en cubes. Les mettre dans une casserole avec un demi verre d’eau. Râper la fève tonka sur les pommes et mettre à cuire à feu doux en mélangeant régulièrement.

Une fois que la compote à la consistance que vous souhaitez, arrêter le feu et débarrasser dans un bol afin qu’elle refroidisse. Laisser reposer jusqu’au lendemain.

Pour une bûche:

  • Pour une génoise:
  • 3 oeufs
  • 80 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre

Séparer les blancs des jaunes. Mettre les jaunes dans le bol de votre robot avec le sucre et lancer le batteur du robot.

Pendant ce temps, monter les blancs fermes.

Ajouter la farine dans le mélange jaunes/sucre, toujours dans le robot en fonctionnement. Stopper dès que tout est bien mélangé.

Incorporer un tiers des blancs afin de détendre le premier mélange. Puis incorporer le reste délicatement pour ne pas casser les blancs.

Faire préchauffer le four à 150°.

Disposer une feuille de papier cuisson sur une grande plaque, verser la génoise puis l’étaler la plus régulièrement possible sur toute la surface.

Enfourner entre 15 et 18 mn.

Une fois cuite, la laisser refroidir quelques minutes avant d’enlever la feuille de cuisson.

Mouiller un linge et disposer le biscuit dessus et rouler le biscuit le plus serré possible et laisser complètement refroidir avant de passer au montage.

  • Pour la chantilly/mascarpone à la compote de pommes
  • La compote de la veille
  • 250 g de mascarpone
  • 200 g de crème fleurette
  • 2 CàC de sucre glace

Mettre la crème fleurette et le mascarpone dans le bol du robot avec la fouet sortant juste du réfrigérateur.

Faire monter doucement pour détendre le mascarpone puis augmenter la vitesse. Une fois que l’on voit que ça commence à raffermir, ajouter le sucre glace en 2 fois.

Arrêter dès que c’est bien ferme.

Prélever la moitié de la chantilly montée pour la décoration. Incorporer la compote délicatement au reste de la chantilly à l’aide d’une maryse pour ne pas faire retomber le tout.

Pour le montage

Dérouler le biscuit, étaler la chantilly à la compote sur toute la surface.

Enrouler de nouveau le biscuit le plus serré possible. Couper les bouts afin qu’ils soient bien nets.

Disposer le biscuit sur un plat afin de pouvoir le décorer avec la chantilly nature.

Disposer enfin la bûche sur le plat de service et la mettre au frais jusqu’au moment du dessert.

La sortir quand vous êtes arrivés au fromage. La décorer à votre guise et…….. Déguster!

J’espère qu’elle vous plaira, de notre côté on n’en a pas laissé une miette 

Brioche feuilletée à effeuiller au praliné maison

briochefeuilletteepraline
Je vous avais dit dans mon article sur les pains aux raisins réalisés avec de la pâte à danish que j’en avais mis la moitié de côté.
J’ai utilisé cette autre moitié pour réaliser cette brioche au praliné maison à effeuiller.
briochefeuillettepraline2
Pour la pâte à danish : j’avais mis ce pâton au congélateur, je l’ai sorti et entreposé au réfrigérateur la veille de la réalisation de cette brioche.
  • 375 g de farine (moitié T45 de gruau, moitié T55)
  • 25 g de sucre en poudre
  • 8 g de sel (4 cuillères à café) 
  • 15 g de poudre de lait
  • 25 g de levure fraîche
  • 1 gros œuf
  • 115 g d’eau
  • 40 g de beurre mou
  • 250 g de beurre pour le tourage

Pâte de pralin maison:

Je vous mets le lien ici de mon article sur le praliné maison

Dorure : 

  • 1 œuf entier
  • 1 jaune d’oeuf 


Préparation :
Commencer par la pâte. Placer la farine, le sucre, le sel, la poudre de lait et la levure dans la cuve du robot. Pétrir avec le crochet à vitesse moyenne. Ajouter le beurre en morceaux et pétrir jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois. Il faut 10 minutes environ.

Former une boule et placer-la au réfrigérateur, enveloppée dans du film alimentaire, pendant 1h30.
En attendant, préparez le beurre en le plaçant dans un carré de papier sulfurisé d’environ 15 cm de côté. Taper dessus avec un rouleau à pâtisserie pour l’aplatir.
Sortir la pâte du réfrigérateur et étaler-la sur un plan de travail fariné de façon à former un long rectangle. Placer le beurre sur sa partie basse en le coinçant en l’appuyant du bout des doigts.
prainsraisins5


Refermer la pâte en pliant la partie haute sur la partie basse. Tourner la pâte d’un quart de tour et étalez le tout au rouleau à pâtisserie en reformant un long rectangle. Il doit faire 7 mm d’épaisseur.

Replier le quart haut et le quart bas du rectangle vers le centre, puis plier les deux parties l’une sur l’autre. Vous avez 4 épaisseurs au total.

Placer au réfrigérateur pour 35 minutes. Tourner ensuite la pâte d’un quart de tour et étalez-la au rouleau à pâtisserie sur 6 mm d’épaisseur. 

Plier-la en trois en remontant le tiers inférieur vers le haut, puis en recouvrant avec le tiers supérieur du rectangle. On obtient 3 épaisseurs.

Placer la pâte 1 heure au réfrigérateur.

Etaler la pâte et la badigeonner de pralin sur la moitié de celle-ci.

p1120197

Replier la pâte sur elle-même.

p1120198

La couper en morceau en 8 morceaux de taille égale.

p1120199

Etaler du praliné sur 7 morceaux sur les 8.

p1120200

Poser les morceaux les uns sur les autres, en prenant soin de garder le 8ème morceau pour le sommet.

p1120201

Disposer dans un moule à cake beurré, comme ci-dessous. Vous voyez que la brioche ne remplit pas tout le moule, laisser pousser dans un endroit sans courants d’air, mon four éteint me concernant, pendant 1 heure.

p1120202

Après 1 heure de pousse la brioche a bien pris ses aises dans le moule, elle le remplit maintenant de bout en bout.

p1120203

Préchauffer le four à 180°.

Préparer la dorure et dorer la brioche. Enfourner environ 30 mn.

briochefeuilletteepraline1

Nous avons adoré cette brioche et le fait que l’on trouve des morceaux dans le pralin a, je trouve, ajouté beaucoup de gourmandise.

Gâteau de secours: Le quatre quart aux pêches

4quartpeche

Cet article va vous permettre de vous sortir de toutes les invitations de dernières minutes et/ou de tous les débarquements de potes sans prévenir avant, non je vous rassure ce n’est pas du vécu!

Normalement vous aurez tout en stock donc pourquoi vous en privez!!

Pour un quatre quarts aux pêches:

– 3 oeufs, pesez-les une fois cassés, cela sera nécessaire pour la suite de la recette

– sucre en poudre (le même poids que les oeufs) ahh vous voyez je vous l’avais dit!

– Farine (le même poids que les oeufs)

– beurre fondu (le même poids que les oeufs)

– 1/2 CàC de vanille en poudre

– 2 pincées de sel

– 1 boite de pêches au sirop

Casser les oeufs, pesez-les, puis séparer les jaunes des blancs.

Peser le même poids de sucre en poudre, de farine et de beurre.

Faire fondre le beurre.

Monter les blancs fermes avec une pincée de sel.

Battre les jaunes avec le sucre en poudre, la pincée de sel et la poudre de vanille.

Ajouter le beurre fondu, mélanger puis verser la farine tamisée.

Faire préchauffer le four à 200°.

Beurrer et fariner un moule à cake.

Incorporer les blancs en neige délicatement dans l’appareil.

Verser un peu de la pâte puis déposer des demi pêches, de nouveau de la pâte, les dernières pêches et terminer avec le reste de la pâte.

Enfourner pour 15 mn à 200° puis 25 mn à 180°.

Laisser tiédir avec de démouler.

4quartpeches2

On ressent bien le goût du quatre quart adouci par les pêches.

Donc maintenant plus de raison de vous priver!!

Naked cake, pêches et framboises

nakedcake3

En prévision de la réalisation du gâteau d’anniversaire pour mon frère, j’ai décidé de préparer un naked cake aux fruits.

Même si je ne vais pas faire exactement le même, il me faut trouver une génoise parfaite, c’est à dire légère mais avec de la tenue. C’est chose faite!

C’est le premier naked cake que je réalise et j’aime beaucoup l’idée de ce gâteau nu, comme le dit son nom, qui n’est pas dissimulé sous une couche de pâte à sucre!

nakedcake

Pour une génoise de 24 cm de diamètre:

Il faut la préparer la veille.

– 4 oeufs entiers

– 320 g de sucre en poudre

– 340 g de farine

– 1 sachet de levure chimique

– 200 g de lait tiède

– 1 CàC de beurre fondu

Faire chauffer le lait avec le beurre.

Fouetter les oeufs entiers avec le sucre, jusqu’à ce que le volume est doublé.

Tamiser la farine, et la verser dans le bol. Poursuivre avec la levure.

Préchauffer le four à 180°.

Verser le mélange lait chaud/beurre dans le bol et l’incorporer à la spatule.

Beurrer et fariner un moule à manqué.

Verser la pâte et enfourner environ 40 mn. Vérifier la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau. Si elle ressort sèche c’est que la cuisson est terminée.

Faire refroidir une dizaine de minutes dans le moule puis sur une grille. Une fois refroidie entièrement, filmer dans du papier étirable et entreposer au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

 nakedcake1

Pour la garniture:

– 300 g de crème fleurette

– 200 g de mascarpone

– 48 g de sucre glace

– 1 barquette de framboises

– 1 petite boite de pêches au sirop

Monter la chantilly au mascarpone.

Sortir la génoise du réfrigérateur. La couper dans l’épaisseur, en 2 ou en 3 tranches, selon l’épaisseur. Avec la mienne, j’aurai pu la couper en 3, mais je n’ai pas osé. Mais je le note pour la prochaine fois.

Couper les pêches en cubes.

Disposer le socle de la génoise sur le plat de service. Utiliser le jus des pêches pour puncher la génoise.

Verser la moitié de la chantilly, avec des cubes de pêches et des framboises.

Recouvrer avec le chapeau de la génoise, puis disposer la chantilly et les fruits qui restent.

Entreposer au frais jusqu’au moment du service.

nakedcake2

Et voilà, mon premier naked cake. Encore une jolie révélation qui nous vient d’un pays cher à mon coeur, les Etats-Unis!

Appelez-moi Marie-Antoinette, Marquise au chocolat

Aujourd’hui je suis la Reine et je vous présente ma cour composée de marquises au chocolat, accompagnée d’une crème anglaise à la pistache minute!

marquise

Pour 6 marquises:

– 3 oeufs

– 120 g de beurre

– 200 g de chocolat noir

– 80 g de sucre glace

Sortir le beurre à l’avance afin qu’il ramollisse.

Casser le chocolat en petits morceaux, le mettre dans un saladier qui passe au micro-ondes. Faire fondre par session de 30 secondes à pleine puissance.

Séparer les blancs des jaunes. Couper le beurre en petits cubes et l’incorporer dans le chocolat fondu, mélanger. Ajouter, les jaunes d’oeufs et le sucre glace, bien mélanger.

Monter les blancs bien ferme. Les incorporer délicatement dans le chocolat.

Verser dans des ramequins et entreposer au réfrigérateur pour au moins 12H.

Sortir en moment du fromage afin que le démoulage soit plus aisé. Je les ai servi avec une crème anglaise à la pistache faite rapidement le matin.

Pour la crème anglaise à la pistache:

– 3 jaunes d’oeufs

– 125 g de lait

– 30 g de sucre en poudre

– 1 CàC de pâte de pistache

Faire bouillir le lait avec la pâte de pistache.

Blanchir les jaunes avec le sucre, verser un peu de lait bouillant sur les jaunes, mélanger rapidement et reverser le tout dans la casserole. Faire chauffer jusqu’à obtenir la crème anglaise. Pour savoir si la crème est prête, retirer la cuillère de la crème, la retourner et faire un trait. Si le trait se referme la crème n’est pas prête, s’il ne se referme pas, arrêter le feu la crème est prête.

marquise1

C’était la première fois que je réalisais des marquises et j’avoue mon étonnement quant à la consistance de cette « mousse ». Le goût de chocolat est très présent, accompagné avec la pistache le mariage se fait très bien.

MisterGlouton a émis l’idée de tester avec du chocolat blanc et un coulis de framboise, ma foi, ça devrait être bon aussi!