pannacottapralinetuile

Et voilà, cela fait déjà une semaine que nous somme revenus de chez « Maurice » et le peu de bronzage que j’ai obtenu, de dure lutte, se fait déjà la belle. Ca vaut le coup, je vous jure!!! 🙄

Il n’y a pas si longtemps je vous proposais un riz au lait au praliné de Philippe Conticcini, Je n’avais pas utilisé tout le pot donc à l’époque je m’étais dit que j’allais essayer de le finir dans une panna cotta. Sauf que les vacances sont passées par là et en revenant, j’avais totalement oublié cette recette. Pour ne rien vous cacher, l’idée m’est revenue vendredi après midi au travail et cette fois-ci je l’ai noté avant qu’elle ne prenne la poudre d’escampette une nouvelle fois!

Pour accompagner ces panna cotta, j’ai réalisé des tuiles à la poudre de noisette, que vous pourrez aisément remplacer par de la poudre d’amande.

Pour 4 panna cotta:

– 50 cl de crème fleurette

– 2 CàS de praliné de P. Conticcini

– 2 g d’agar-agar ou 3 feuilles de gélatine

Si vous utiliser la gélatine, faites-la ramollir dans un bol d’eau froide. Pour l’agar-agar, mélanger avec un tout petit peu d’eau.

Mélanger le praliné dans la crème et porter à ébullition.

Pour la gélatine, essorer-la bien avant de la mettre dans la crème. Pour l’agar-agar, verser et redonner une ébullition à la crème.

Bien mélanger le tout, avant de verser dans des verres de service.

Laisser refroidir à température ambiante avant de mettre au réfrigérateur pour la nuit.

tuilenoisettes

Pour entre 15 et 20 tuiles:

– 1 blanc d’oeuf

– 20 g de farine

– 30 g de poudre de noisette/amande

– 75 g de sucre

– 20 g de beurre mou

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger tous les ingrédients. Réaliser des petits tas de pâte que vous étalerez un peu avec le dos d’une cuillère sur une feuille de papier cuisson disposée sur une plaque allant au four.

Enfourner entre 10 et 12 mn.

Enlever la feuille de cuisson de la plaque et laisser refroidir à plat.

Déguster les panna cotta bien fraîches.

J’ai trouvé la recette dans un livre spécial sur les Panna cotta. Vous constaterez qu’il n’y a pas un gramme de sucre dans cette recette, et pour ne rien vous cachez, cela les rend un peu fade, par contre on a un super goût de noisettes. Ce manque de sucre est cependant compensé par celui que l’on trouve dans les tuiles.

Donc si vous n’êtes pas très fan de sucre, ne changer rien à la recette; sinon ajouter une bonne cuillère à soupe de sucre quand vous faites chauffer la crème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.