angelcake3angelcake

Angel ou démon? Es-tu mon ange ou mon démon?

Je ne sais pas si vous connaissez les Robin des Bois, mais perso quand ils officiaient sur Comédie dans la Grande Emission, je ne loupais pas un seul sketch et celui de « Ange ou Démon » m’a toujours fait mourir de rire! C’est la raison pour laquelle j’ai donné ce titre à cet article, parce qu’avec cet Angel cake, on se demande vraiment s’il porte bien son nom!!

Je suis tombée, en faisant les courses l’autre jour, sur un livre spécial sur les Angel Cakes de la collection « Les petites recettes de Hachette ». Et vous me connaissez avec les livres de recette je suis faible, je suis donc passée à la caisse avec!

Les quelques « injonctions » que vous pourrez lire ci-dessous ne sont pas de moi, je suis pas comme ça, mais tirées du livre, donc si c’est écrit comme ça c’est que c’est comme ça qu’il faut faire pour réussir son angel cake!

Mais ce n’est pas tout de décider de faire le gâteau, il faut maintenant choisir la garniture! Il me restait des fruits rouges congelés, alors j’ai décidé de réaliser une chantilly au mascarpone et au coulis de fruits rouges.

angelcake1

J’ai réalisé le coulis la veille, en faisant réduire en purée les fruits rouges dans une casserole avec un filet d’eau pour éviter qu’ils n’accrochent au fond. Une fois bien compotés, je les ai un peu plus écrasés afin d’en tirer encore plus de jus, puis j’ai passé ce coulis au chinois car je ne voulais aucun pépin dans ma chantilly. Je l’ai laissé refroidir tranquillement jusqu’au lendemain. Penser à mettre au congélateur un saladier en verre et les fouets de votre robot, la chantilly montera beaucoup mieux.

Pour un Angel Cake:

– 40 g d’huile de pépin de raisin

– 60 g de lait

– 90 g de farine

– 1 pincée de sel fin

– 1 CàC de levure chimique

– 6 blancs d’oeufs (j’en avais 5 au congé ça tombe non?  :mrgreen: )

– 90 g de sucre en poudre

Mélanger l’huile et le lait dans un saladier, puis verser la farine, la levure et le sel et bien mélanger. Attention c’est très compact, mais on va arranger ça!

Pendant ce temps, faire monter les blancs en versant le sucre en poudre en 3 fois. Monter les bien fermes mais pas trop quand même!

Verser un quart des blancs dans le saladier et fouetter fort afin de bien détendre l’appareil. Je vous avais dit qu’on allait arranger ça!

Incorporer maintenant les blancs très délicatement.

Préchauffer le four à 160°.

Prendre un moule, mais là attention, il ne doit pas être anti-adhésif, et il ne faut pas le beurrer, sinon cela nuirait au gâteau, dixit le bouquin.

Verser délicatement la gâteau dans le moule et enfourner pour 40 mn de cuisson.

Une fois cuit, retourner le moule et laisser refroidir entièrement dans cette position.

Pour démouler le gâteau, passer une lame de couteau tout le tour et secouer car ça accroche un peu, étant donné qu’on nous a interdit de beurrer le moule, mais on s’en sort quand même!

Pour la chantilly au mascarpone et fruits rouges:

– 250 g de crème fleurette

– 100 g de mascarpone

– 100 g de coulis

– 30 g de sucre glace, là c’est selon vos gouts

Sortir le saladier et les fouets, mettre tous les ingrédients sauf le sucre glace que vous mettrez au fur et à mesure. Monter la chantilly bien ferme, avec le mascarpone c’est très facile, sucrer.

Décorer le gâteau avec la chantilly, bon là j’avoue que j’en ai mis un peu beaucoup, mais quand vous goûtez cette chantilly vous ne pourrez pas faire autrement!

angelcake2

Ce gâteau au final n’est pas un ange démoniaque, mais un démon angélique! Il est d’une légèreté rarement égalée! Et les versions sont innombrables!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.