C’est quand on suit quelque chose avec beaucoup d’intêret qu’on se rend compte que le temps passe très vite ! Et oui nous voici déjà pour le débrief de ce 2ème épisode.

Je ne pensais pas prendre autant de notes que pour le 1er, et pourtant si, 6 pages de mon petit cahier à petits carreaux ont été noircis ainsi que mes doigts par mon stylo feutre noir.

Epreuve éliminatoire :

La semaine dernière nous avons appris le nom d’un des 3 candidats envoyés sur cette épreuve éliminatoire suite au choix fait par les professionnels qui les ont jugés lors de leur immersion dans le milieu de chacun.
Nous apprenions déjà la semaine dernière le nom de l’un d’entre eux, Brahim « choisi » par Claire Heitzler. Alain Chartier a selectionné Amaury (je crois avoir dit la semaine dernière que je le voyais bien y être envoyé \o/) et Patrick Chevallot a choisi Denis.

L’épreuve consiste à décliner en 2 préparations, un entremet pour 6 personnes et un dessert glacé à l’assiette autour de la Chantilly. Les « éliminables » seront aidés pour les 2 candidats qui étaient avec eux lors de l’immersion pro. Ils ont 2H30 pour envoyer leurs desserts au Jury qui les testera à l’aveugle, ils ont pour cela accès au fond d’épicerie.

Amaury (Audrey et Camille garçon) va réaliser un entremet à base de chou avec une saveur exotique, une chantilly vanille et mascarpone : QUAND LE CLASSIQUE RENCONTRE L’EXOTISME

http://www.france2.fr/emissions/qui-sera-le-prochain-grand-patissier/recettes/amaury-quand-le-classique-rencontre-l-exotisme_69612

Pour son dessert glacé, il part sur un vacherin noix de coco, citron vert : DANS L’ESPRIT D’UN VACHERIN

http://www.france2.fr/emissions/qui-sera-le-prochain-grand-patissier/recettes/amaury-dans-l-esprit-d-un-vacherin_69614

Brahim (Yvan et Sébastien), son entremet à base d’une génoise chocolat, mousse au chocolat et framboises : SACRILEGE CHOCOLAT, FRAMBOISE ET CHANTILLY

http://www.france2.fr/emissions/qui-sera-le-prochain-grand-patissier/recettes/brahim-sacrilege-chocolat-framboise-et-chantilly_69618

Pour son dessert glacé, il part lui aussi sur un vacherin cassis chantilly : BOULE DE NEIGE ET DAME FRUITS ROUGES

http://www.france2.fr/emissions/qui-sera-le-prochain-grand-patissier/recettes/brahim-boule-de-neige-et-dame-fruits-rouges_69616

Pour Denis (Yann et Camille fille), pour l’entremet il part sur un biscuit de Savoie (qui va lui causer des soucis TEASING ! ! !) avec un crémeux citron, marmelade et chantilly : L’AMERTUME SAVOYARDE

http://www.france2.fr/emissions/qui-sera-le-prochain-grand-patissier/recettes/denis-l-amertume-savoyarde_69622

Pour son dessert glacé il se démarque de ses adversaires car il part sur un baba glacé à la crème de marron : BABA HERISSONNE

http://www.france2.fr/emissions/qui-sera-le-prochain-grand-patissier/recettes/denis-baba-herissonne_69620

L’équipe d’Amaury ne rencontre aucune difficulté dans cette épreuve, à la différence de la team Brahim qui a un pb de prise de sa gelée au cassis du fait de l’ouverture incessante par tout le monde de la cellule de refroidissement.
Quant à Denis, le problème vient du biscuit de Savoie réalisé par Camille qui a doublé de volume dans le four et n’a donc pas cuit. Elle a part mégarde( ? ? ?) mis dans le même moule les quantités pour 2 biscuits ! Erreur de débutant comme quoi ! La marmelade qu’elle devait aussi préparer c’est averré trop gélifié. Maintenant, on peut réellement se poser des questions la concernant.

1H30 après le début de l’épreuve Virginie Guilhaume vient et annonce que chaque équipe doit se séparer d’un membre !

Amaury se sépare de Camille, Brahim de Yvan et Denis de Camille. Tout le monde reprend son travail plus une part de la personne partie.

30 mn avant la fin, nouveau rebondissement, les éliminables perdent leur dernier membre pour finir l’épreuve en solitaire. En même temps c’est logique se sont eux les candidats sur la sellette !

L’épreuve se termine, il est temps maintenant que le Jury juge, à l’aveugle je le rappelle, chacun des desserts. Il s’avère que les 3 desserts glacés sont très bien réalisés, beaux et font l’unanimité au sein du Jury. Le choix se fera donc sur l’entremet où les différences sont effectivement plus flagrantes.

Le coup de cœur de cette épreuve s’avère être Amaury, mais le Jury lui a fait une petite réflexion, qu’il ferait bien de suivre au risque d’être sanctionné à l’avenir, c’est de ne plus utiliser la pâte à chou comme base de desserts.

Le candidat éliminé est Denis à cause de son entremet qui n’était pas fini.

Personnellement j’ai eu un coup de cœur pour le dessert glacé de Brahim et pour l’entremet j’ai flashé sur celui d’Amaury.

Il ne reste donc plus maintenant que 8 candidats.

Epreuve immersion professionnelle :

Les candidats se séparent en 2 groupes de 4 et chacun part chez un professionnel.

Le 1er groupe composé de Camille fille, Yann, Amaury et Brahim vont à Lyon chez Sébastien Bouillet, grand pâtissier chocolatier.

Le 2ème composé de Camille garçon, Yvan, Audrey et Sébastien vont au Trianon Palace à Versailles dans la brigade d’Eddie Benghanem.

2 membres de chacun des groupes seront envoyés en épreuve éliminatoire.

A Lyon, l’épreuve consistera à réaliser 400 mignardises de 4 sortes pour 200 personnes.

Mais avant un test de 2 H, afin de connaître leur niveau leur est imposé: réaliser un entremet pour 6 personnes, afin de célébrer les 35 ans de la maison Bouillet. La base de celui-ci devra obligatoirement être du chocolat. Le temps de préparation écoulé, vient celui de la dégustation et c’est Yann et son magnifique gâteau au velour de chocolat, j’aimerai savoir comment ils font pour avoir cet aspect velouté, qui gagne ce test. Sébastien Bouillet lui propose un truc de ouf, je trouve, c’est que Yann lui donne sa recette afin de la proposer à la carte de sa boutique pendant 1 an, Yann a accepté bien entendu ! !

Le 2ème jour, les 400 mignardises sont à produire pour le soir. Le groupe de 4 se divise en 2 sous groupes et chacun devra réaliser un présentoire en chocolat à disposer sur le buffet.

A Versailles, le stage commence plus doucement avec une séance de dégustation des desserts proposés dans l’établissement ou plutôt dans les établissements car il y a un restaurant gastronomique ET une brasserie chic ! Le groupe se divise en 2, d’un côté Audrey et Camille seront au Gastro et Sébastien et Yvan à la brasserie pour se charger du service du soir.
Camille perd un peu les pédales pour la préparation des « pré-desserts » ce qui bloque Audrey pour l’envoi du dessert
A la brasserie, à part des soucis de présentation rien de grave à signaler.

Le lendemain retour en cuisine pour la préparation d’un brunch avec la préparation d’une centaine de pièces : des éclairs, des choux, des tartes tatins.

A la fin de cette immersion, Sébastien Bouillet va décider d’envoyer au repéchage Brahim et Camille fille. Pour Eddie Benghanem se sera Camille et Sébastien.

Epreuve éliminatoire:

Elle se déroulera dans un grand parc d’attraction américain.

Par groupe de 2, les mêmes que pour l’épreuve précédente, ils devront réaliser un buffet 100% chocolat pour des enfants en 2 H avec une contrainte et non des moindres : ils ne trouveront pas de sucre dans les produits disponibles. Ils devront compenser avec du miel, le sucre des fruits et autres, là j’avoue j’ai pas eu le temps de tout voir.

Camille fille et Brahim partent sur un cake chocolat/bananes, des sucettes chocolat/noisette…
Sébastien et Camille vont faire des mendiants, des sucettes en pâte d’amande à la pistache…

Lors de cette épreuve, P. Marcolini «aidera » un peu les candidats, il ne prendra donc pas part au choix du jury.

Cette épreuve contrairement à ce qu’on pourrait croire n’est pas si facile que ça. En effet, il n’est pas aisé de satisfaire aux goûts des enfants et du Jury.
Personnellement j’aurai peut être fait des cupcakes avec un topping chocolat, des brownies, mais bon ce n’était pas moi !

J’ai pas trouvé cette épreuve géniale alors j’ai reposé mon poignet !

Lors de la dégustation à l’aveugle, le Jury se dit déçu par les buffets, ils les trouvent bas de gamme, peu généreux avec un manque de professionnalisme.

Bref, le duo éliminé est Sébastien et Camille garçon !

Fin du debrief de cette semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.