Muffins aux baies de Goji et noix de macadamia

Retour en douceur avec ces muffins aux baies de Goji et noix de macadamia.

On ne trouve pas toujours des noix de macadamia quand on en cherche, j’en ai donc acheté dès que j’en ai eu l’occasion. Bien fermé dans un bocal, on peut les conserver quelques mois.

Pour 9 muffins:

  • 180 g de farine
  • 1 sachet et demi de levure chimique
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 2 oeufs
  • 10 cl de lait
  • 60 g de beurre fondu
  • 60 g de noix de macadamia
  • 40 g de baies de Goji

Faire fondre le beurre.

Mélanger la farine, la levure et la fleur de sel.

Dans un autre saladier, casser et fouetter les oeufs. Ajouter le beurre fondu, le lait et fouetter de nouveau. L’ajouter au mélange sec. Bien mélanger.

Concasser les noix, en veillant à en conserver des gros morceaux, et les ajouter à la pâte ainsi que les baies.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la pâte dans les moules à muffin et enfourner pour environ 20 mn.

A déguster encore un peu tiède c’est l’idéal.

Tarte aux fraises de fin d’été et crème d’amande à la pistache

Que faire quand on tombe sur, et je pense me pas tromper, les dernières barquettes de Mara des Bois de l’année? Et bien on fait comme au premier jour des soldes dans une maison de haute couture, on se jette sur le premier vêtement à portée de notre main quelque soit la taille :mrgreen: . Bon là, la taille on s’en fiche, mais surtout, on prend les barquettes avant que quelqu’un d’autre ne le fasse!
Comme j’ai toujours aimé le mariage fraises/pistache, j’ai choisi de réaliser une tarte aux fraises avec une crème d’amande à la pâte de pistache.
Avec les quantités que je vous donne pour la pâte et la crème d’amande, vous pourrez réaliser une tarte de 22 cm et une autre de 14 cm, comme je l’ai fait.
Pour une tarte de 22 cm de diamètre. 
Pâte:
– 100 g de beurre
– 2 jaunes d’oeufs
– 100 g de sucre en poudre
– 1 pincée de sel
– 150 g de farine type 55
Mélanger au robot à vitesse moyenne le beurre et le sucre. Ajouter la pincée de sel et les jaunes d’oeufs. Mélanger bien et ajouter la farine. Ne pas trop travailler la pâte pour éviter de lui donner trop de force et qu’elle se rétracte à la cuisson. La ramasser en boule, la filmer et réserver au frais 1 heure.
Crème d’amande à la pâte de pistache:
– 60 g de beurre ramolli
– 60 g de sucre glace
– 60 g d’oeufs
– 60 g de poudre d’amande
– 20 g de pâte de pistache
Dans un saladier, blanchir le beurre et le sucre glace. Ajouter l’oeuf et mélanger de nouveau.
Incorporer la pâte de pistache. Bien mélanger. Terminer par la poudre d’amande. Mélanger délicatement pour éviter qu’elle monte trop à la cuisson.
Préchauffer le four à 180°; beurrer un cercle de 22 cm
Abaisser la pâte. Disposer la pâte dans le cercle. Egaliser les bords à l’aide d’un couteau.
Verser la crème d’amande sur la pâte et enfourner entre 30 et 35 mn pour la tarte de 22 cm et 20 mn pour celle de 14 cm.
Une fois la cuisson terminée, laisser entièrement refroidir sur une grille.
Montage final:
– 1 ou 2 barquettes de fraises
Couper la queue des fraises puis les couper en 2 et les disposer selon votre humeur sur la tarte.
Décorer avec du sucre glace.
Avec cette tarte très savoureuse, on peut rentrer en douceur dans l’automne.
Voici une photo de coupe afin de vous montrer la couleur de la crème d’amande à la pistache.

Mira la belle!!!!! Clafoutis aux mirabelles

La saison des mirabelles se comptant sur les doigts d’une main et comme se sont les derniers vrais fruits d’été, j’ai sauté sur une barquette dès que j’en ai vu une.

J’avais le choix de les servir en tarte ou en clafoutis, j’ai tiré au sort et c’est le clafoutis qui a gagné!

Pour un clafoutis:

  • 6 CaS rase de sucre en poudre
  • 7 CaS de farine
  • 3 oeufs
  • 2 verres de lait
  • 1 barquettes de mirabelles

Préparer l’appareil à clafoutis en fouettant les oeufs avec le sucre puis la farine et enfin le lait.

Beurrer un moule à manqué, disposer les mirabelles et verser l’appareil.

Préchauffer le four à 190°.

Enfourner pour environ 35 mn.

Un clafoutis plein de soleil et de l’aveux de MisterGlouton avec un grand sourire « putain qu’il est bon » et moi aussi je peux le dire!

Cependant, si j’avais su qu’elles allaient être aussi sucrées, j’aurai diminué la dose de sucre dans l’appareil. Moralité sacrifiez-en une pour la goûter et voir s’il faut modifier la quantité de sucre ou pas!

Alors foncez en acheter avant qu’il n’y en ait plus et faites tout de suite ce clafoutis!

Gaufres liégeoises salées au cabillaud fumé

Je ne suis pas très présente en ce moment, mais j’accuse une baisse d’inspiration. Alors plutôt que de poster des choses qui seraient sans intérêt, j’attends d’avoir des articles intéressants pour les publier.

Aujourd’hui se sont les gaufres liégeoises qui sont à l’honneur. Pas les sucrées, car je n’aime pas; enfin il faudrait que j’essaie de les faire moi-même, car celles que j’ai pu goûter ne m’avaient pas fait grande impression.

Celles-ci sont surmontées de tranches de cabillaud fumé et d’une crème moutardée. C’est un nouveau produit que j’ai trouvé récemment. On peut aussi trouver du thon fumé, mais là j’ai eu envie de cabillaud.

Pour 6 gaufres:

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre mou
  • 7,5 cl de lait
  • 1 oeuf
  • 12,5 g de levure boulangère
  • 1 pincée de sel

Faire tiédir le lait, puis y délayer la levure.

Mélanger la farine, l’oeuf, le sel. Ajouter le mélange lait/levure. Bien pétrir à la main ou au robot.

Laisser gonfler 30 mn sous un linge propre.

Incorporer le beurre mou en pétrissant à la main ou au robot ménager.

Faire chauffer le gaufrier.

Prélever des boules de pâte et les faire cuire environ 3 mn selon que vous les aimez dorées ou bien cuites.

Pour la garniture:

  • 1 paquet de tranches de cabillaud fumé
  • 2 CàS de crème épaisse
  • de la moutarde, quantité à votre convenance selon que vous vouliez une sauce forte/très forte/très très forte

Mélanger la crème et la moutarde.

Déposer les gaufres dans les assiettes, puis les tranches de cabillaud et enfin une belle cuillère de crème.

L’idée est de les manger chaudes, mais je vous fais confiance pour qu’elles n’aient pas le temps de refroidir!

Tarte fine aux tomates et moutarde

Toujours en quête de repas savoureux et léger, surtout pour le soir, j’ai mis dans le mille avec cette tarte fine aux tomates et moutarde!

Ne manque plus que la terrasse sous la pergola avec les copains et un bon vin, encore faudrait-il que j’en boive  :mrgreen:

Pour une tarte:

  • 1 rouleau de pâte feuilletée pure beurre, je fais très attention aux pâtes que j’achète, je prends bien soin de prendre des 100% d’ingrédients naturels car elles ne contiennent aucun conservateur (Marie en fait une très bonne)
  • 5 tomates, j’ai pris des allongées, mais prenez celles que vous souhaitez
  • de la moutarde pas trop forte
  • poivre, ail en poudre, sel
  • huile d’olive

Couper les tomates en rondelles en essayant qu’elles aient toutes la même épaisseur.

Etaler la pâte sur une plaque allant au four. Afin d’éviter que la pâte ne gonfle à la cuisson, faites des trous un peu partout avec une fourchette en essayant de garder un cm tout autour du bord.

Etaler la moutarde sur toute la surface.

Préchauffer le four à 180°.

Disposer les tomates. Saler, poivrer légèrement, et verser la poudre d’ail sur toute la surface. Mettre quelques gouttes d’huile d’olive un peu partout.

Enfourner pour 40 mn.

Déguster à l’apéro ou en plat principal, c’est à vous de voir!

Mon poivrier m’a causé des soucis, j’avais du mal à le tourner donc la répartition sur l’ensemble de la tarte n’est pas parfaite, c’est la raison pour laquelle vous voyez des « tâches » de poivre à certains endroits. Mais bon rien de grave, je vous rassure.