Étiquette : fève tonka

Tarte aux fraises et crème pâtissière à la fève tonka

Toujours en pleine période des fraises alors profitons-en tant que c’est possible!!

Pour cette tarte j’ai voulu tenté l’alliance fraises/fève tonka, et ça « marche » plutôt pas mal!!!

Pour une pâte sablée:

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 50 g de sucre glace
  • 1 jaune d’oeuf
  • 30 g d’eau froide (1 coquille d’oeuf)
  • 1 pincée de sel fin

Malaxer entre les mains la farine et le beurre coupé en petits cubes. Lorsque le beurre est totalement « absorbé » par la farine, ajouter le sucre glace.

Ajouter le jaune d’oeuf et l’eau froide, puis une pincée de sel.

Mélanger pour réunir tous les ingrédients et dès que vous voyez que la pâte se forme arrêter de mélanger sinon elle va devenir trop élastique.

Réunir le tout sur un papier film et emballer. Refroidir 30 minutes au réfrigérateur pour que le beurre raffermisse.

Etaler la pâte sur 3 mm. Déposer un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre dessus et couper au couteau le fond de pâte.

Rassembler la pâte restante et étaler-la de nouveau afin de pouvoir couper des bandes de 1,5 cm de large pour faire les bords de la tarte.

Disposer une feuille de cuisson sur une grille, beurrer le cercle et le poser sur la grille. Poser délicatement le fond de tarte puis les bords, en les faisant bien adhérer entre eux, au fond de tarte et au cercle beurrer.

Entreposer la plaque au réfrigérateur environ 30 mn.

Préchauffer le four à 180°.

Sortir la plaque, couper les bords de la tarte afin qu’ils soient nets. Enfourner 20 mn, après avoir poser une feuille de papier aluminium et des haricots, afin que la tarte ne « bulle » pas.

Sortir la plaque, enlever l’alu et les haricots ainsi que le cercle, et remettre 5 mn afin que la pâte colore.

Poser le fond de tarte sur une grille afin qu’elle refroidisse.

Pour la crème pâtissière à la tonka:

  • 1/2 litre de lait
  • 50 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 2 jaunes d’oeuf, on pense bien à congeler les blancs dans un petit bocal (on ne gâche rien!!!!)
  • 1 fève tonka

Mettre à chauffer le lait, après y avoir râpé 1/4 de la fève tonka.

Mélanger les jaunes d’oeuf avec le sucre. Battre au fouet jusqu’à que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine et bien mélanger avec le mélange sucre/oeufs.

Une fois que le lait est tiède, le verser sur le mélange oeufs/farine/sucre. Bien fouetter.

Reverser le tout dans la casserole et mélanger au fouet jusqu’à formation de grosses bulles.
Laisser un peu refroidir avant de verser dans le fond de tarte.
Pour la garniture de fruits:
1 voir 2 barquettes de vos fraises préférées, j’ai ajouté quelques framboises qui me restaient.
Verser la crème dans le fond de tarte et bien la répartir régulièrement sur toute la surface, pourquoi je dis ça, vous devez bien vous en douter  🙄
Couper les queues des fraises et les couper en deux. Les disposer selon votre goût sur la tarte, et c’est terminé!!
Il n’y a plus qu’à la laisser se reposer un peu au frais jusqu’au moment du dessert. Sortez-la cependant au moment du fromage afin que les fraises retrouvent leur parfum, qui peut parfois être « mis en sommeil » par son passage dans le réfrigérateur!
 
Cette petite pause informatique m’a bien fait du bien, et je repars les batteries chargées à bloc!!

Far aux pommes, lait ribot et fève tonka

En vue d’un futur road trip, d’une semaine en Bretagne, j’ai eu envie de tester une recette de far breton. Mais comme je n’aime pas les pruneaux, je suis partie à la recherche d’une autre recette et je suis tombée sur celle-ci: Un far aux pommes et au lait ribot.

La fève tonka n’était pas présente dans la recette d’origine, c’était de l’extrait de vanille liquide, mais vous me connaissez j’ai toujours besoin de faire des petites modifications dans les recettes que je réalise. Donc à vous de choisir entre la vanille et la fève tonka si vous décidez de réaliser ce far!

Pour un far:

  • 180 g de farine
  • 120 g de sucre
  • 1/2 l de lait ribot
  • 4 oeufs
  • 3 pommes ou 4 plus petites
  • fève tonka

Mélanger la farine et le sucre.

Ajouter les oeufs un par un en mélangeant entre chaque.

Verser le lait ribot et fouetter délicatement.

Peler et couper les pommes en cubes. Les mettre dans l’appareil.

Râper de la fève tonka et mélanger de nouveau. Pour la quantité c’est vraiment au pif, je dirai 5 ou 6 aller-retour sur la petite râpe, donc c’est impossible de savoir combien cela représente en gramme. Mais c’est quand même assez puissant donc on y va doucement, en râper un tiers serait déjà beaucoup trop!!

Préchauffer le four à 220°.

Beurrer un moule.

Verser le tout dans le moule et enfourner pour 10 mn.

Baisser le four à 170° et laisser environ 30 mn.

La fève tonka relève vraiment le goût des pommes. Le lait ribot quant à lui donne vraiment une texture particulière et plutôt agréable à ce far.

Laissez-vous tenter!

Kenavo!!!

Bon maintenant il faut que je trouve comment utiliser la lait ribot qu’il me reste….. Affaire à suivre!!

Brioche butchy, ou extra moelleuse sans beurre

Cela fait pas mal de temps que je voyais et que j’entendais parler d’une brioche ultra moelleuse, réalisée sans beurre, appelée aussi la « brioche butchy ».

Hier après-midi je me suis lancée et je vous présente le résultat!

briochebunchy2

Pour une brioche:

  • 500g de farine
  • 10g de levure de boulanger fraiche (ou 4g de sèche)
  • 200g de crème fraîche épaisse entière, j’ai pris de la crème d’Isigny mais ce n’est pas obligatoire
  • 70g de sucre
  • 2 oeufs
  • lait: pour la quantité, il faut peser les oeufs et ajouter du lait pour arriver à 200g (oeuf+lait)
  • 1 cc de sel
  • 1/4 de fève tonka râpée (en option)

J’ai encore fait fonctionner « James ». Si je ne vous en ai jamais parlé je m’en excuse et je lui présente à lui aussi! James c’est mon robot pâtissier d’une très grande marque américaine! Je l’adore, je l’aime même, il m’aide beaucoup lorsque je me lance dans de grandes préparations.

Pourquoi James, tout simplement parce que je suis une fan inconditionnelle de « l’Agent secret au service de sa majesté » à savoir 007 James Bond. J’ai trouvé drôle d’appeler mon robot comme lui, il est à mon service et j’ai l’impression d’être une reine avec lui!  :mrgreen:

Verser dans le bol du robot tous les ingrédients en commençant par la levure, et en finissant par le sel.

Lancer le pétrissage à la vitesse 2 pendant environ 10 mn.

Préchauffer le four à 40°. Recouvrir le bol d’un linge humide. Stopper le four en y déposer le bol pour environ 1h30 de pousse.

Une fois que la pâte a doublé de volume, la dégazer.

Fariner le plan de travail et verser le pâton. Bouler la pâte et former des boules en fonction de la taille de votre moule. J’en ai fait 9, mais on peut facilement en faire des plus petites si votre plat est plus grand. Les déposer à l’intérieur au fur et à mesure.

Faire préchauffer le four à 40°. Enfourner le plat pour une nouvelle pousse et stopper le four. Faire pousser environ 30 mn avec de nouveau le linge humide.

briochebunchy1

Sortir le moule du four et le faire préchauffer à 150°.

Enfourner environ 25 mn.

briochebunchy

En sortant la brioche du four, le parfum de la fève tonka a embaumé toute la cuisine.

Laisser refroidir avant de décorer avec du sucre glace.

Cette brioche est une vraie réussite et un réel plaisir gustatif, la fève tonka a bien parfumé toute la pâte et mon thé par la même occasion car j’ai l’habitude de faire « trampouille » de mon pain ou des viennoiseries que je mange au petit déjeuner.

Pie Pop sans pop!

Môssieur m’ayant lâchement abandonné ce week end, ceci ne constitue aucunement un frein à mon envie, oserai-je dire mon besoin, de réaliser des pâtisseries! Aujourd’hui ce n’est pas très compliqué, mais ça en jette un max au final, enfin je trouve! Vous me le direz à la fin, ou pas!!

Pie Pop sans pop mais pourquoi?

Et bien tout simplement parce que je n’ai pas trouvé les petites tiges en plastique (comme sur les sucettes rondes espagnoles vous voyez?) que l’on utilise normalement dans cette recette en les plaçant entre les 2 disques de pâte avant la cuisson. Mais on va quand même s’en sortir, j’en suis certaine!

piepop6

Pour 8 pie pop:

2 disques de pâte feuilletée

2 pommes

1/2 fève tonka

sucre en poudre

1 jaune d’oeuf

Cette recette se fait en 2 étapes. Houla!! j’ai l’impression d’être Christophe Michalak quand il présentait « le gâteau de mes rêves » où chacune de ces recettes se réalisaient en 5 étapes!!

Nous allons commencer par réaliser une compotée de pommes.

piepop1

Peler et couper les pommes en petits cubes. Les mettre dans une casserole, râper une demie fève tonka sur les pommes. Mettre un fond de verre d’eau pour éviter que les pommes n’attachent. Faire cuire à feu doux environ 20 mn en remuant de temps en temps. Sucrer la compotée à la fin, après l’avoir goûter, pour éviter de trop en mettre, donc il n’y a pas de grammage précis car ce sera fonction des pommes utilisées.

Faites en sorte de conserver quelques gros morceaux, c’est plus joli. Faites la refroidir avant de poursuivre la recette.

Pour la 2ème étape, dérouler les pâtes et faire dans l’une des cercles de 6 cm avec un emporte pièce et dans la deuxième des cercles de 7 cm.

Déposer sur chaque cercle de 6 cm 1 grosse petite cuillère de compote, comme ci-dessous. Dorer au jaune dilué de quelques gouttes d’eau le tour de chaque cercle à l’aide d’un pinceau.

piepop2

Faire sur chaque cercle de 7 cm des petits décors avec la pointe d’un couteau, pour permettre à la vapeur de s’échapper lors de la cuisson et aussi pour faire joli.

Déposer un couvercle sur chaque pie et dorer au pinceau. Il y a une intruse, si si je vous jure, cherchez bien et voyez ce qu’on peut faire avec les chutes de pâte !! A bien y repenser maintenant, j’aurai dû faire moitié/moitié pour la présentation, j’y penserai la prochaine fois!

piepop3

Faire préchauffer le four à 180°.

Dorer chaque pie et enfourner pour 30 mn.

piepop4

Alors je ne vous mentais pas, c’est joli non ???

piepop5