Étiquette : cassoulet

Cassoulet maison

J’aime le cassoulet, mais les cassoulets du commerce pour être franche ne sont pas aussi bon que ceux que l’on peut déguster dans le Sud Ouest! Ne pouvant pas descendre dans le pays du cassoulet juste pour en déguster un digne de ce nom, j’ai pris mon courage à 2 mains et je me suis lancée dans ma première expérience de cassoulet maison. J’ai remplacé la cassole, qui a donné son nom au plat, par une cocotte en fonte, et elle a très bien fait son office.

Pour ma première j’ai fait simple, je voulais voir d’abord ce que cela donnait, et comme l’expérience s’est avérée plutôt concluante, pour la prochaine, je partirai sur un cassoulet plus authentique avec de la couenne, des confits et d’autres gourmandises de ce genre!

Pour un cassoulet de 4 personnes:

  • 500 g de haricots blancs secs
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 4 saucisses fumée (je n’en ai pris que 2)
  • 4 tranche de poitrine fumée
  • sel, poivre

La veille faire tremper les haricots dans de l’eau froide dans un grand saladier, il faut les recouvrir entièrement et même les dépasser.

Le lendemain matin, ils auront absorbé toute l’eau ou quasiment. Les égoutter.

Couper la poitrine en gros morceaux, l’oignon en fines lamelles et la carotte en petits cubes.

Faire chauffer une cocotte sans huile.

Faire revenir la poitrine dans la cocotte jusqu’à coloration.

Enlever et réserver la poitrine, ajouter un peu d’huile dans la cocotte si la poitrine n’a pas lâché assez de graisse.

Ajouter l’oignon et le faire revenir. Bien mélanger pour éviter qu’il attache.

Ajouter la carotte et les haricots égouttés. Mélanger.

Recouvrir d’eau en dépassant. Bien mélanger. Mettre le couvercle, baisser le feu (j’ai mis à 3 sur ma plaque à induction et c’est parti pour 3 heures de cuisson)

Mélanger régulièrement.

Au bout de 2 heures, remettre la poitrine. Poivrer et saler au besoin.

Une demi heure avant la fin de cuisson ajouter les saucisses fumées dans la cocotte.

Déguster chaud.

Comme nous n’avons pas terminé les haricots lors de ce repas, et bien je les ai mixés, et ça nous a fait une délicieuse soupe aux saveurs du sud ouest!

Soupe de cassoulet

Les beaux et chauds jours arrivent à grand pas, mais je ne peux pas attendre la fin de l’année pour vous proposer cette soupe; alors tant pis, j’y vais parce qu’elle en vaut vraiment la peine!!!

Quand on n’est que 2 à la maison, un bon appétit mais pas un gros appétit, et qu’on achète une conserve de cassoulet de Castelnaudary pour 3 personnes? Il en reste c’est mathématique.

Donc que faire de ce qu’il reste? Pas assez pour nourrir 2 personnes lors du repas suivant, et pas envie de jeter. Un éclair, de génie ou pas c’est selon, m’est venu de transformer en soupe les haricots et la viande (le confit) restant.

J’ai bien fait attention d’enlever tous les petits os pour ne pas risquer de se faire mal ou de casser ma girafe lors du mixage et j’ai entreposé le reste au frais jusqu’au soir.

Pour 2 personnes:

  • 3 pommes de terre
  • un reste de cassoulet
  • 75 cl d’eau
  • 2 CàS d’huile neutre
  • 1 barquette de lardons fumés

Peler les pommes de terre et rincer les. Faire préchauffer l’eau dans une bouilloire.

Faire chauffer l’huile dans une casserole. Couper les pommes de terre et les faire revenir.

Ajouter l’eau et faire cuire environ 20 mn, le temps que les pommes de terre soient fondantes.

Ajouter le reste du cassoulet dans la casserole et baisser le feu, le temps que le cassoulet se réchauffe. Mixer le tout.

Faire chauffer une poêle à sec. Y faire revenir les lardons quelques minutes.

Verser dans des bols et ajouter des lardons. Bon là on les devine juste sous la surface.

Quel bonheur, mais quel bonheur cette soupe, une vraie découverte, maintenant on mangera du cassoulet plus souvent!  :mrgreen:

Il y a aussi moyen d’y ajouter les croûtons bien dorés afin d’avoir un peu de consistance et faire de cette soupe le plat unique du dîner.