Étiquette : bûche

Noël 2018, Bûche mascarpone et compote de pommes

Ca y est, nous y sommes J-14 avant Noël.

A cette occasion, je vous propose ma version de la bûche pour cette année.

Il s’agit d’une bûche à la compote de pommes mélangée avec une crème chantilly au mascarpone.

Il faudra vous y prendre la veille afin de préparer la compote pour qu’elle soit bien refroidie avant de la mélanger avec la chantilly montée au mascarpone.

Pour la compote:

  • 6 pommes bio
  • 1/2 fève tonka

Peler, couper les pommes et enlever le coeur. Couper les pommes en cubes. Les mettre dans une casserole avec un demi verre d’eau. Râper la fève tonka sur les pommes et mettre à cuire à feu doux en mélangeant régulièrement.

Une fois que la compote à la consistance que vous souhaitez, arrêter le feu et débarrasser dans un bol afin qu’elle refroidisse. Laisser reposer jusqu’au lendemain.

Pour une bûche:

  • Pour une génoise:
  • 3 oeufs
  • 80 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre

Séparer les blancs des jaunes. Mettre les jaunes dans le bol de votre robot avec le sucre et lancer le batteur du robot.

Pendant ce temps, monter les blancs fermes.

Ajouter la farine dans le mélange jaunes/sucre, toujours dans le robot en fonctionnement. Stopper dès que tout est bien mélangé.

Incorporer un tiers des blancs afin de détendre le premier mélange. Puis incorporer le reste délicatement pour ne pas casser les blancs.

Faire préchauffer le four à 150°.

Disposer une feuille de papier cuisson sur une grande plaque, verser la génoise puis l’étaler la plus régulièrement possible sur toute la surface.

Enfourner entre 15 et 18 mn.

Une fois cuite, la laisser refroidir quelques minutes avant d’enlever la feuille de cuisson.

Mouiller un linge et disposer le biscuit dessus et rouler le biscuit le plus serré possible et laisser complètement refroidir avant de passer au montage.

  • Pour la chantilly/mascarpone à la compote de pommes
  • La compote de la veille
  • 250 g de mascarpone
  • 200 g de crème fleurette
  • 2 CàC de sucre glace

Mettre la crème fleurette et le mascarpone dans le bol du robot avec la fouet sortant juste du réfrigérateur.

Faire monter doucement pour détendre le mascarpone puis augmenter la vitesse. Une fois que l’on voit que ça commence à raffermir, ajouter le sucre glace en 2 fois.

Arrêter dès que c’est bien ferme.

Prélever la moitié de la chantilly montée pour la décoration. Incorporer la compote délicatement au reste de la chantilly à l’aide d’une maryse pour ne pas faire retomber le tout.

Pour le montage

Dérouler le biscuit, étaler la chantilly à la compote sur toute la surface.

Enrouler de nouveau le biscuit le plus serré possible. Couper les bouts afin qu’ils soient bien nets.

Disposer le biscuit sur un plat afin de pouvoir le décorer avec la chantilly nature.

Disposer enfin la bûche sur le plat de service et la mettre au frais jusqu’au moment du dessert.

La sortir quand vous êtes arrivés au fromage. La décorer à votre guise et…….. Déguster!

J’espère qu’elle vous plaira, de notre côté on n’en a pas laissé une miette 

Bûche aux pamplemousses, allégée en sucre

Je vous propose une 2ème version de la bûche de Noël, version aux fruits et aux agrumes en particulier. On est en plein dans la saison alors autant en profiter!

Cette bûche est idéale pour 8 personnes ou pour 6 avec des parts un peu plus grosses!  :mrgreen:

Pour la génoise:

  • 4 oeufs
  • 62 g de sucre en poudre
  • 30 g de beurre fondu
  • 65 g de farine
  • 60 de maïzena

Séparer les blancs des jaunes.

Blanchir les jaunes avec le sucre en poudre.

Tamiser la farine et la maïzena ensemble. Incorporer en plusieurs fois ce mélange aux oeufs blanchis.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement.

Préchauffer le four à 180°.

Mettre une feuille de papier cuisson sur une plaque de four, verser la pâte en la lissant bien.

Enfourner environ 10 mn (personnellement je la laisse 10 mn, puis j’éteint le four en laissant la plaque encore 5 mn).

Sortir la génoise et la laisser refroidir sur une grille.

Pour la chantilly au mascarpone:

  • 120 g de crème fleurette
  • 120 g de mascarpone
  • 20 g de sucre stévia
  • les graines d’une gousse de vanille

Récupérer les graines de la gousse de vanille et les mettre dans la crème fleurette dans le bol du robot. Ajouter le mascarpone.

Fouetter environ 5 mn avant d’ajouter le sucre en 2 fois. Arrêter de fouetter quand vous commencez à voir les marques du fouet dans la chantilly. Il ne faut qu’elle soit trop ferme car elle serait difficile à utiliser.

Pour les fruits, je suis partie sur des pamplemousses. J’en ai utilisé 2.

Peler les fruits à vif et récupérer les segments. Couper les fruits en petits morceaux. Il faut bien penser à garder les jus des fruits pour en imbiber la génoise.

Pour le montage, je n’ai pas eu envie de faire une bûche roulée mais plutôt géométrique alors j’ai coupé les bords de ma génoise et j’y ai coupé 3 bandes de largeur égale.

Poser le premier tiers dans le plat de service. Puncher la génoise (imbiber la avec le jus des fruits).

Déposer de la chantilly sur toute la surface puis des morceaux de fruits.

Poser le 2ème tiers de génoise, re-punchage, puis chantilly, puis finir par les fruits.

Déposer le dernier tiers de génoise. Verser le reste de chantilly dans une poche à douille avec la douille de votre choix.

Pocher la chantilly selon votre envie de décoration.

Mettre an réfrigérateur jusqu’au moment du dessert. La sortie 10 minutes avant la dégustation.

Mon papa ayant des soucis de diabète, il a fallu la jouer fine avec le sucre. J’ai commencé par essayer de réaliser une génoise avec du sucre stévia, j’ai trouvé la recette sur internet, mais comme ça a donné une sorte de blubiboulga, direction poubelle avant même la cuisson.

Je suis donc repartie sur une génoise normale mais en divisant par 2 la quantité de sucre. Je pense que c’est ce qui fait qu’elle n’a pas beaucoup gonflée, mais le goût y est donc!

 

 

Bûche Oh ma bûche… lorsque tu soulignes..

Ouh la, je m’égare dans la variété française, ça ne va plus tout, mais c’est pas de ma faute, les Fêtes de Noël me font toujours un effet boeuf!!! Je ne sais pas vous, mais quand vient le mois de décembre, j’ai 5 ans. Je suis impatiente de faire le sapin, les cadeaux, la nourriture, bref une vraie pile électrique, pas invivable mais pas loin!

buche7

Aujourd’hui à 2 semaines du grand évènement, faudrait peut être que je mette à tester la bûche que j’ai dans la tête pour le 25 et que je servirai à nos invités, parce que oui cette année c’est chez nous que ça se fait!!

Je suis partie sur une bûche aux fruits légère et pas trop sucrée.

J’ai trouvé la légèreté dans la réalisation d’un biscuit cuillère, avec des pommes caramélisées et une chantilly au caramel au beurre salé.

Pour le biscuit cuillère:

– 3 oeufs

– 80 g de farine T45

– 80 g de sucre en poudre

– 30 g de sucre glace

Séparer les blancs des jaunes. Faites monter les blancs en ajoutant en fur et à mesure le sucre en poudre. Quand vous arrivez à une belle meringue à la française, arrêtez de les monter.

bûche2

Incorporer les jaunes à la meringue à l’aide d’une spatule très délicatement en allant bien du bas vers le haut de l’appareil. Puis ajouter la farine tamisée, toujours très délicatement.

Ces quantités permettent de faire 24 biscuits, mais j’ai choisi de les pocher en forme de cartouchière, c’est à dire en collant les biscuits les uns aux autres. J’ai réalisé 3 cartouchières de 8 biscuits mais pour le jour J, je pocherai 2 cartouchières de 12 biscuits.

Préchauffer le four à 200°.

Pocher les biscuits à l’aide d’une poche à douille avec une douille lisse de 14 mm sur une feuille de papier cuisson sur la plaque de cuisson.

Saupoudrer le sucre glace sur toute la surface. Laisser reposer 5 mn, puis recommencer l’opération, c’est cela qui permet d’obtenir la petite croûte sur le dessus.

buche3

Enfourner entre 6 à 8 mn.

Il faut qu’ils aient une jolie couleur dorée, mais pas trop!

buche5

Pour les pommes caramélisées:

– 2 pommes plutôt douces, j’ai opté pour des Golden

– 15 g de beurre

– 1 CàC de crème de caramel au beurre salé.

Peler et couper les pommes en tout petits cubes.

buche4

Faire chauffer le beurre dans une poêle. Verser les pommes et les faire cuire environ 8 mn, mais attention il ne faut surtout trop que les pommes se transforment en compote. Ajouter à la toute fin le caramel afin de colorer les pommes et de les sucrer légèrement, c’est le seul apport de sucre dans les fruits.

Pour la chantilly de caramel au beurre salé:

– 62 g de mascarpone

– 155 g de crème fleurette

– 2 CàC de crème de caramel

Comme d’habitude, on pense à mettre au congélateur un saladier en verre et les fouets de son robot.

On sort au dernier moment le saladier, on met tous les ingrédients, puis on monte la chantilly bien ferme. Avec le mascarpone elle monte vite.

Vient enfin le moment du montage!!

buche6

Poser une cartouchière dans le plat de service. Mettre la chantilly dans une poche à douille avec une douille cannelée ou lisse et faire des petites boules sur les côtés des biscuits. Disposer au centre du biscuit des cubes de pommes. Poser délicatement mais en appuyant un peu une deuxième couche de biscuit, et on refait pareil: boules de chantilly et pommes au centre. Je pensais terminer par le dernier biscuit mais Mister Glouton m’a dit que cela ferait trop, donc j’ai décoré avec quelques boules de chantilly complémentaire.

Avec la dernière bande de biscuit qu’il me restait et les petits que j’avais fait avec la fin de l’appareil, et comme j’avais encore de la chantilly et des pommes, mais pour ma bûche pour 6 les quantités seront parfaites. J’ai réalisé une autre présentation.

 buche8

OH OH OH!!!!! Bûche au praliné

Si vous tendez l’oreille et que vous avez l’ouïe vraiment très fine vous devriez commencer à entendre les clochettes des rennes du traineau du Père Noël. En effet, nous sommes dimanche et ce brave homme doit commencer à préparer son grand voyage annuel !

Quand on y pense, il a du bol quand même, il ne bosse qu’un jour par an et à près de 99.99% il rend les gens heureux! Moi je veux faire Mère Noël comme métier  😛

Si vous n’avez encore aucune idée du dessert à proposer pour le Réveillon ou pour le repas de Noël, je pense pouvoir faire quelque chose pour vous!

Lisez ce qui suit 😉

buchepraline

Quoi de plus typique qu’une bûche en dessert à Noël?? C’est ma première faite maison alors je vous demande d’être indulgent avec moi!

Pour une bûche soit pour 8 personnes:

Pour le biscuit roulé

4 oeufs

150 g de sucre en poudre

20 g de cacao amer en poudre

100 g de farine

Séparer les jaunes des blancs. Fouetter les jaunes avec le sucre pour les blanchir. Pendant ce temps monter les blancs en neige. Tamiser la farine et le cacao et les verser dans les jaunes. Le mélange va devenir bien compact, mais il va s’assouplir quand vous allez y intégrer les blancs. Pour cela, mettre 1/3 des blancs et fouetter vivement afin d’assouplir le mélange, puis incorporer délicatement à la spatule le reste des blancs afin de ne pas les casser.

roulepraline1

Préchauffer le four à 180°.

Disposer sur une plaque à rebords une feuille de papier cuisson. Verser la pâte et la lisser sur toute la surface, afin d’avoir la même épaisseur de biscuit sur toute la plaque.

Enfourner environ 9 mn.

roulepraline2

Humidifier un torchon propre. Retourner la plaque de biscuit dessus et enlever délicatement la feuille de cuisson comme ci-dessous.

roulepraline3

Rouler le biscuit, très délicatement afin de ne pas le casser, dans le torchon et laissez-le refroidir entièrement.

roulepraline4

Pour la crème pralinée

350 g de mascarpone

90 g de praliné maison (j’ai bien fait de poster la recette mercredi non?)

Mélanger le mascarpone et la pâte de pralin. Dérouler le biscuit et étaler cette crème sur toute la surface.

roulepraline5 roulepraline6

Pour la tenue de camouflage de la bûche

250 g de mascarpone

3 CàC de sucre glace

décoration des bûches des années précédentes, ou comme moi des pépites caramélisées

Mélanger et recouvrir la bûche.

Ce n’est pas parfait? C’est pas grave, qui a déjà vu une bûche de bois parfaitement lisse!

roulepraline7

roulepraline8

Pour ma déco finale, j’ai fait un chemin de pépites au centre de ma bûche et ça rend pas mal je trouve.

Pour bien la déguster, sortir la bûche du réfrigérateur entre le plat et le fromage.

buchepraline1

Pour un premier gâteau roulé, je m’en suis plutôt pas trop mal sortie. De plus en 1 heure top chrono elle est prête, ça laisse du temps pour se faire belle ou beau pour le grand soir!!

TRES JOYEUX NOEL A TOUS, ET EXCELLENTES FETES!!!!!