Travers de porc sauce BBQ et pommes de terre au four

traversdeporc20012013

 

HI HA everybody, c’est l’heure du quart d’heure américain!!! Non je rigole la danse est un monde obscur pour moi.

Aujourd’hui, on traverse l’Atlantique pour un plat que l’on pourrait qualifier de typiquement américain: des travers de porc sauce BBQ et des pommes de terre au four avec leur petite crème toute douce et pleine de saveur!

Travers de porc sauce BBQ au four

Les quantités sont pour 4 personnes

1.5 kg de travers de porc

2 oignons

2 gousses d’ail

180 g de ketchup

4 c à s de miel

1 dl de bouillon de viande

1 c à c de moutarde

1 dl de sauce Worcestershire

4 c à s d’huile

4 c à s de vinaigre de cidre ou de vin blanc

1 c à c de sel

Couper vos travers toutes les 2 côtes.

Préparer la marinade.

Peler et hacher ail et oignons, les faire revenir dans une casserole avec l’huile. Mélanger tous les autres ingrédients de la sauce dans un bol et transvaser dans la casserole. Faire compoter pendant 15 minutes sur feu doux.

Préchauffer votre four à 210°

Prendre un plat à rôtir, y déposer les travers et les recouvrir de la sauce. Faire cuire environ 45 mn. Pendant celle-ci, n’hésitez pas à ouvrir le four pour arroser la viande avec la sauce!

 

Pommes de terre au four et leur crème onctueuse

8 pommes de terre de taille moyenne ( 2 par personne)

8 c à s de crème fraîche épaisse

2 échalotes hachées finement

2 gousses d’ail hachées

papier aluminium

Préchauffer le four à 180 °. Laver les pommes de terre, les emballer dans le papier aluminium. Les cuire entre 1 heure et 1 heure et demie en fonction de leur taille.

Astuce pour savoir si elles sont cuites: planter un cure-dent dans une pomme de terre et s’il rentre facilement, elles sont cuites!

Mélanger la crème avec tous les condiments dans un bol en rajoutant du sel et du poivre.

Mettre la crème sur la table, servir les pommes de terre encore dans le papier d’aluminium sur une assiette accompagnées des travers de porc!

Après ça vous serez d’attaque pour faire un rodéo sur un cheval sauvage!

 

 

 

Trianon

Trianon
Les anniversaires à fêter il n’y en n’a jamais assez! Ce sont pour moi toujours des bonnes occasions afin de me lancer dans la réalisation d’un dessert que je n’avais jamais fait avant! Ne le répétez pas, mais pour assouvir ma passion, il n’y a jamais assez d’anniversaires à fêter!!
Pour cet anniversaire-là, mon choix s’est donc porté sur un Trianon.
Au final, il n’est pas si compliqué à faire, il faut juste prendre son temps dans la réalisation de chaque étape.
Le moule utilisé est un moule dont les bords sont amovibles, d’un diamètre de 26 cm.
1ère étape: BISCUIT AUX AMANDES
Ingrédients:
– 71 g de poudre d’amandes
– 154 g de sucre en poudre
– 18 g de farine
– 60 g de blancs d’oeufs (petite astuce pour éviter de peser vos blancs, il suffit de retenir ce qui suit: un blanc pèse 30 g, un jaune: 20g et la coquille 5g. Pour cette préparation vous prendrez donc 2 blancs d’oeufs! surtout ne jeter pas les jaunes mais réserver-les dans un ramequin au frais, ils vous serviront pour la suite de la recette)
– 1 cc de chocolat amer en poudre
Avant de vous lancer dans la préparation, pensez à toujours préparer vos pesées avant et mettez-les devant vous dans l’ordre dans lequel vous devrez les incorporer dans votre préparation: GAIN DE TEMPS ASSURE!
Tamisez la farine avec la poudre d’amande, 100 g de sucre et le chocolat amer. Montez vos blancs, dès qu’ils commencent à mousser incorporer en plusieurs fois le sucre restant. Dès qi’ils sont fermes, incorporer en plusieurs fois les les poudres avec une spatule (soulevez doucement du bas vers le haut en tournant votre saladier en même temps). Allez-y doucement car il ne faut pas casser les blancs afin que votre biscuit ait un peu de volume.
J’utilise un moule démontable pour pouvoir le réutiliser partiellement lors du montage du gâteau. Je découpe du papier cuisson au diamètre de mon moule et je le mets au fond avant d’y mettre la pâte de mon biscuit. Je fais préchauffer le four le 220° et le ferai cuire pendant 10 mn. Laisser refroidir votre biscuit sur une grille avant de le placer dans votre moule pour le montage.
2ème étape: FEUILLETE PRALINE
Ingrédients:
– 200 g de pralinoise soit une tablette entière
– 90 g de crêpes dentelles ou gavottes si ça vous parle plus, cela représente 9 petits paquets dans une boite
– 40 g de poudre de pralin
Faire fondre la pralinoise au micro-ondes OU au bain marie en faisant bouillir de l’eau dans une casserole sur laquelle vous poserez votre saladier avec la pralinoise afin qu’elle fonde.
Écraser les crêpes mais pas trop fin aafin d’avoir du croquant.
Incorporer les crêpes dans la pralinoise, mélanger bien les 2 éléments rapidement la pralinoise refroidit très vite.
Prenez votre plat de service, installer dessus votre moule sans le fond et mettre votre biscuit refroidi. Etaler par dessus votre feuilleté en tassant bien. Mettre au frigo le temps que la pralinoise du feuilleté prenne.
3ème étape: MOUSSE AU CHOCOLAT
Ingrédients:
– 75 g de sucre en poudre
– 1 oeuf + 3 jaunes (là vous ressortez les 2 jaunes du début plus un autre)
– 200 g de chocolat à pâtisser (une tablette)
– 30 cl de crème liquide à 30% de matières grasses
Battez au robot l’oeuf avec les jaunes et le sucre pour qu’ils prennent le plus de volume possible. Faire fondre le chocolat. Le mélanger aux oeufs et sucre. Fouettez la crème en chantilly bien ferme puis l’incorporer doucement au chocolat afin qu’elle garde son volume. Sortir votre plat du frigo et y mettre la mousse.
Le placer au congélateur pendant 2 heures, si vous le pouvez, cela facilitera le démoulage avec la lame d’un couteau passée sous l’eau chaude juste avant. Passé ces 2 heures, le remettre au frigo jusqu’au moment de servir. Vous le décorerez de billes de chocolat tricolore (comme ici), des copeaux de chocolat ou toute autre déco de votre choix.
Comme le dit Joël Robuchon: bon appétit bien sûr!

Cupcakes au caramel au beurre salé

cupcakecarabeure1-12012013 cupcakecarabeure2-12012013

 

Ces cupcakes ont été réalisé pour l’anniversaire d’une amie, je ne vous dirai pas combien j’en ai fait par respect pour elle  😀

Je vous donne donc les quantités pour en faire une douzaine.

Pour les gâteaux:

100 g de sucre en poudre

100 g de farine

10 cl de crème liquide fleurette

2 oeufs

1/2 paquet de levure chimique

Dans votre robot mélanger les oeufs et le sucre à vitesse moyenne. Ajouter la farine et la levure chimique en pluie après les avoir tamisé, c’est toujours mieux. Terminer par la crème liquide.

Disposer les caissettes dans votre moule à muffins, les remplir aux 2/3. Préchauffer le four à 180°, enfourner pour environ 14 mn. Le temps de cuisson est différent selon les fours, je vous invite donc à partir de 12 mn de cuisson de vérifier celle-ci en plantant un cure-dent au coeur d’un gâteau, s’il ressort propre, la cuisson est terminée.

Topping au caramel au beurre salé:

60 g de salidou

3 c à s de farine

240 ml de lait

150 g de cassonade

230 g de beurre à température ambiante

2 c à c d’extrait de vanille liquide

Il y a 2 étapes pour préparer ce topping

1ère étape:

Mettre la farine dans une casserole, verser le lait en filet tout en fouettant pour éviter les grumeaux. Faire chauffer sur feu moyen et fouetter sans arrêt jusqu’à ce l’appareil prenne la consistance d’une béchamel. Transférer dans un saladier et laisser refroidir complètement avant de passer à la deuxième étape.

2ème étape:

Fouetter le beurre dans votre robot pour bien le ramollir, verser le sucre cassonade petit à petit. Rajouter cuillère par cuillère la « béchamel » refroidie. Arrêter le robot et à l’aide d’une spatule ramener tous les ingrédients vers le fond du bol afin de bien les mélanger. Incorporer l’extrait de vanille et le salidou. Mélanger encore quelques secondes après avoir racler les bords de votre bol.

Prendre une poche à douille avec la douille de votre choix. Mettre le topping dans la poche, bien attendre le complet refroidissement de vos gâteaux avant de mettre le topping.

Une fois la décoration terminée, laisser reposer vos cupcakes au frais afin que le topping se solidifie un peu!

Maintenant, il n’y a plus qu’à déguster!

Gnocchis aux vitelottes et Tournedos de canard

En faisant les courses la semaine dernière, je suis tombée pour la première fois sur des pommes de terre vitelottes, pommes de terre à la couleur d’un violet profond. J’ai donc sauté sur l’occasion sans pour autant savoir ce que j’allais en faire, je trouverai bien ce n’est pas un problème!

Et hop quelques jours plus tard, en parcourant le blog « evacuisine.fr », le recette des gnocchis aux vitelottes était là n’attendant que moi! C’est fou les coïncidences quand même!

gnocchis_vitelotte

Pour 4 personnes:

600g de pommes de pommes de terre vitelottes

200g de farine

1 oeuf

Cuire les pommes de terre à l’eau salée en leur laissant la peau, soit environ 25 à 30 mn. Une fois cuites, les éplucher et les réduire en purée, saler. Laisser refroidir complètement la purée avant de poursuivre la recette.

Ajouter l’oeuf entier et la farine dans votre jatte et mélanger grossièrement à la cuillère. Pétrir la boule sur votre plan de travail fariné. Couper votre boule en plusieurs petites et les façonner en longs boudins d’environ 1,5 cm de diamètre.

Couper les boudins en morceaux d’environ 1,5 cm de long, les mettre sur la tranche et  à l’aide d’une fourchette faire une marque sur les gnocchis. Le disposer sur une assiette farinée le temps que l’eau salée soit à ébullition.

Plonger les gnocchis dans l’eau bouillante, une fois qu’ils remontent à la surface, cela veut dire qu’ils sont cuits, sortez-les de l’eau avec une écumoire et les mettre dans le plat de service avec une noix de beurre.

Malheureusement, vous vous rendrez compte que la couleur finale n’est plus aussi flamboyante qu’au départ, mais je vous rassure le goût lui est toujours là!

Pendant ce temps faites cuire vos tournedos de canard dans une poêle anti-adhésive sans matière grasse.

Bon appétit

Bonne Année 2013

Bonjour à tous et bienvenue dans ma cuisine!

En cette nouvelle année, j’espère que nous partagerons des recettes, des astuces et surtout de très bons moments ensemble.

A très bientôt!