Crumble de courgettes au chèvre frais

Pour les futurs déjeuners du dimanche en famille, je vous propose ce crumble qui allie les courgettes, un des légumes de l’été mais que l’on commence déjà à trouver sur les étales, avec un fromage de chèvre frais.

Pour un crumble;

  • 5 petites courgettes ou 3 grosses
  • 1 fromage de chèvre frais de 200 g
  • 100 g de farine
  • 80 g de beurre ramolli
  • 50 g de chapelure
  • huile d’olive
  • sel et poivre

Préparer la pâte à crumble en mélangeant la farine, la chapelure et le beurre. Une fois prête, l’entreposer au réfrigérateur.

Peler les courgettes et les couper en tranches fines.

Huiler un moule à gratin, émietter un peu de fromage de chèvre sur toute la surface. Mettre un tiers des courgettes, un nouveau filet d’huile, du sel et du poivre. Mettre de nouveau du fromage, un deuxième tiers des courgettes, huile, sel et poivre.

Préchauffer le four à 180°.

Terminer le fromage, les courgettes restantes, sel, poivre et émietter la pâte à crumble sur toute la surface.

Enfourner pour environ 30 mn.

J’ai servi ce crumble avec du filet de cabillaud cuit à la poêle, mais vous pourrez le déguster avec des brochettes, ça ira très bien ensemble.

Crumbcake aux framboises

C’est en visitant le blog Il était une fois la Pâtisserie que j’ai découvert ce dessert qui mixe une pâte à cake et une pâte à crumble. Bon la recette date de l’an dernier, mais il n’y a pas de raison de s’en priver pour autant!

 

Pour un crumbcake aux framboises:

Pour le crumble:

  • 60 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 70 g de cassonade

Pour le cake:

  • 40 g de beurre mou
  • 60g de sucre en poudre
  • 1 oeuf
  • 1 CàC d’extrait de vanille bourbon
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 CàC de levure chimique
  • 1/2 CàC de bicarbonate de soude
  • 75 g de farine
  • 70 g de crème fraîche
  • 1 barquette de framboises

On commence par préparer la pâte à crumble.

Mélanger le sucre et la farine. Couper le beurre en petits morceaux et mélanger avec les mains entre vos doigts jusqu’à ce que le beurre ait disparu dans le mélange farine/sucre. Entreposer au réfrigérateur le temps de préparer la pâte du cake.

Fouetter le beurre mou avec le sucre, ajouter l’oeuf, la vanille et fouetter de nouveau.

Mélanger la farine, le bicarbonate, le sel et la levure chimique. Verser ce mélanger dans le premier. Fouetter de nouveau puis terminer par la crème fraîche.

Préchauffer le four à 180°.

Disposer une feuille de papier cuisson dans un moule carré de 20 cm de côté ou rond de 22 cm de diamètre.

Verser la pâte à cake dans le moule, disposer les framboises sur toute la surface et terminer par la pâte à crumble en l’effritant sur toute la surface.

Enfourner environ 35 mn.

Le trio crumble/cake/framboises marche à merveille!

De plus, on peut garder le principe de ce gâteau tout en changeant les fruits et mettre ceux que l’on préfère, donc un dessert idéal pour les pics nics qui se profilent à l’horizon!!

Cake au yaourt et sirop d’érable

Dans l’idée des gâteaux vite fait/bien fait, je vous présente le cake/gâteau au yaourt au sirop d’érable.

J’ai eu envie d’utiliser la bouteille de sirop d’érable qui me faisait de l’oeil tous les jours depuis quelques semaines. Ni une, ni deux, j’ai décidé de remplacer les 2 pots de sucre par un pot de sirop et advienne que pourra!!

Franchement, si j’avais su combien ce cake allait être bon, je l’aurais fait bien plus tôt! Il va devenir un régulier de nos goûters.

Quel goût, c’est une super idée d’utilisation pour le sirop d’érable!

Non seulement le sirop apporte une douceur et un parfum subtil, mais en plus ce cake est au final beaucoup moins sucré que la recette originale et ce n’est pas négligeable quand on pâtisse tous les week ends comme je le fais.

Pour un cake:

  • 1 yaourt grec
  • 3 oeufs
  • 1 pot de sirop d’érable
  • 3 pots de farine
  • 1/2 pot d’huile neutre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • beurre
  • 1 pincée de sel

Casser les oeufs dans un saladier. Ajouter le yaourt.

Nettoyer le pot de yaourt. Ajouter le pot de sirop d’érable. Ajouter le sel, la farine et la levure. Bien mélanger au fouet.

Terminer en versant l’huile.

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer un moule à cake, verser la pâte et enfourner pour environ 35 mn.

Le sirop apporte une couleur dorée du plus bel effet!

Soupe de cassoulet

Les beaux et chauds jours arrivent à grand pas, mais je ne peux pas attendre la fin de l’année pour vous proposer cette soupe; alors tant pis, j’y vais parce qu’elle en vaut vraiment la peine!!!

Quand on n’est que 2 à la maison, un bon appétit mais pas un gros appétit, et qu’on achète une conserve de cassoulet de Castelnaudary pour 3 personnes? Il en reste c’est mathématique.

Donc que faire de ce qu’il reste? Pas assez pour nourrir 2 personnes lors du repas suivant, et pas envie de jeter. Un éclair, de génie ou pas c’est selon, m’est venu de transformer en soupe les haricots et la viande (le confit) restant.

J’ai bien fait attention d’enlever tous les petits os pour ne pas risquer de se faire mal ou de casser ma girafe lors du mixage et j’ai entreposé le reste au frais jusqu’au soir.

Pour 2 personnes:

  • 3 pommes de terre
  • un reste de cassoulet
  • 75 cl d’eau
  • 2 CàS d’huile neutre
  • 1 barquette de lardons fumés

Peler les pommes de terre et rincer les. Faire préchauffer l’eau dans une bouilloire.

Faire chauffer l’huile dans une casserole. Couper les pommes de terre et les faire revenir.

Ajouter l’eau et faire cuire environ 20 mn, le temps que les pommes de terre soient fondantes.

Ajouter le reste du cassoulet dans la casserole et baisser le feu, le temps que le cassoulet se réchauffe. Mixer le tout.

Faire chauffer une poêle à sec. Y faire revenir les lardons quelques minutes.

Verser dans des bols et ajouter des lardons. Bon là on les devine juste sous la surface.

Quel bonheur, mais quel bonheur cette soupe, une vraie découverte, maintenant on mangera du cassoulet plus souvent!  :mrgreen:

Il y a aussi moyen d’y ajouter les croûtons bien dorés afin d’avoir un peu de consistance et faire de cette soupe le plat unique du dîner.

Scones au lait ribot

  

Suite à la publication du far aux pommes et lait ribot la semaine dernière, j’ai dû trouver une recette qui me permettrait d’utiliser le lait ribot qui me restait avant que celui-ci ne soit périmé.

Je suis donc retournée vers les recettes bretonnes et grandes-bretonnes pour trouver cette idée de scones.

J’adore les scones, à l’heure du tea time c’est idéal. Manque plus que les petits sandwiches au concombre pour se retrouver à Londres!

Pour une douzaine de scones moyens ou six gros scones:

  • 500 g de farine
  • 2 CàC de sucre en poudre
  • 75 g de beurre doux ou salé
  • 2 CàC de levure chimique
  • 300 ml de lait ribot
  • cassonade
  • lait

Préchauffer le four à 210°.

Mélanger la farine, la levure et le sucre.

Couper le beurre en petits morceaux et incorporer-le à la main dans le premier mélange, comme si vous vouliez faire une pâte sablée.

Ajouter le lait ribot et mélanger à la cuillère en bois.

Dès que vous avez une pâte bien amalgamée, étalez la sur un plan de travail fariné.

Couper les scones à l’aide d’un verre ou comme moi à l’aide d’un grand couteau.

Poser une feuille de cuisson sur une plaque.

Disposer les scones sur la plaque.

A l’aide d’un pinceau dorer avec du lait sur toute la surface, parsemer la cassonade et enfourner environ 15 mn.

Pour la dégustation, je vous dirai juste que j’avais acheté un pot de gelée de framboises exprès en vue de ce goûter avec une noisette de beurre. Un pure régal!!!

Le fait de mettre un peu de cassons dessus donne un petit croustillant pas désagréable du tout!

Protéger les à l’aide d’un torchon propre, et ils seront encore excellents au petit déjeuner, si vous pouvez vous retenir jusque là bien entendu!!