Catégorie : Viennoiseries/Pain

Brioche tiramisu

briochetiramisu1

Rendons à César ce qui appartient à César ou plutôt dans ce cas à Soso. J’ai découvert cette brioche sur son blog il y a très longtemps mais je ne l’avais pas encore testé. Aujourd’hui j’ai eu envie et c’est un vrai régal. J’ai fait une seule modification par rapport à sa recette, j’ai remplacé le marsala par de l’amaretto.

Pour une belle brioche:

  • 500 g de fratine T55
  • 100 g de mascarpone
  • 1 oeuf + 1 oeuf pour la dorure
  • 50 ml de café fort
  • 50 ml de lait
  • 2 CàC de levure boulangère déshydratée
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de petites de chocolat
  • 50 g de beurre
  • 1 CàS d’amaretto 

briochetiramisu

Préparer le café.

Verser les liquides dans votre robot, puis l’oeuf battu, la levure, la farine, le beurre coupé en petits cubes, le sucre en poudre et le sel.

Lancer le robot à vitesse lente pour environ 25 mn.

Quand le pâton est formé, verser les pépites de chocolat et terminer le pétrissage.

Enlever le crochet et recouvrir d’un linge humide. Laisser lever pour 1 heure.

Disposer une feuille de cuisson dans le moule à cake, verser le pâton à l’intérieur. Remettre le linge humide et laisser lever pour 1h30.

Préchauffer le four à 180°. Enfourner entre 25 et 30 mn.

Laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

Servir avec un bon café, fermer les yeux et imaginez-vous sur la terrasse d’un hôtel avec vue sur le petit port de Portofino ou où vous voulez en Italie!

Brioche tressée maison

briochetressee

« Faire des tresses ça ne s’oublie pas, c’est comme faire du vélo » qui disait!!! C’est encore n’importe quoi ce dicton!

Elle est toute bizarre ma brioche, je n’en avais pas fait depuis ma préparation au Cap et bien ça se perd très vite. Je vais devoir en faire plus souvent, ça c’est très moche!

Bon c’est pas grave, c’est pas la beauté physique qui compte mais la beauté intérieure!

Pour une brioche tressée:

  • 600 g de farine
  • 4 jaunes d’oeuf
  • 220 ml de lait
  • 80 g de sucre en poudre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure déshydratée
  • 1 CaC de sel
  • 100 g de beurre mou
  • sucre en grain

Séparer les jaunes des blancs.

Par fainéantise j’avoue avoir utilisé ma MAP. Mettre dans le bol de la MAP, les liquides, les jaunes, la levure, puis la farine, le sel et les sucres. Garder le beurre pour une intégration ultérieure.

Lancer le programme « pâte », pour la mienne c’est le programme 10 soit 30 mn de pétrissage et 1 heure de pousse.

Intégrer le beurre quand le pâton est formé et commence à se décoller des parois.

A la fin du programme, verser le pâton sur le plan de travail fariné. Dégazer-le. Couper le pâton en 3 en essayant qu’ils aient la même taille. Bouler chaque tiers, puis étirer les afin d’obtenir des branches d’environ 30 cm.

Réaliser la tresse en pinçant les bords, puis disposer-la sur une feuille de papier cuisson, qui elle-même est déposer sur une plaque de cuisson.

Mouiller un torchon propre et déposer-le sur la tresse. J’ai mis environ 5 torchons afin d’éviter les courants d’air. Laisser pousser environ 1heure.

Faire préchauffer le four à 180°.

briochetressee1

Dorer la brioche au choix avec du lait, ou un jaune d’oeuf avec un peu d’eau. Décorer avec du sucre en grain et enfourner environ 40 mn.

Laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

Pour le goûter, ou le petit déjeuner c’est un vrai bonheur, et le parfum dans la maison pendant la cuisson c’est le Paradis!

Brioche du dimanche

briocheausucre

Je fais cette brioche régulièrement, mais je ne vous l’avais pas encore présentée, c’est chose faite. Brioche voici les gens; les gens voici Brioche!

La mie est très filante et fondante en bouche, un vrai plaisir. Il me tarde qu’il soit 16 heures afin d’en dévorer/déguster une belle tranche avec un bon thé parfumé.

J’avais découvert cette recette sur un blog il y’a quelques années, mais impossible de me rappeler lequel. En effet à un moment donné, j’en suivais une trentaine en même temps. Un jour j’ai fait le tri et j’ai viré celui-là!

Pour une brioche:

– 400 g de farine

– 1 oeuf battu

– 50 g de sucre en poudre

– 70 g de beurre doux

– 1 CàC de vanille liquide

– 1 sachet de levure de boulanger

– 210 g de lait

– 1/2 CàC de sel

– 30 g de sucre perlé

– 1 jaune d’oeuf

Mettre dans la cuve de votre robot tous les ingrédients sauf le beurre et le sucre perlé. Pétrir à la vitesse 1 environ 10 mn avant d’intégrer progressivement le beurre coupé en petits cubes.

Une fois tout le beurre versé, laisser pétrir environ 30 mn. Quand le beurre est bien intégré, laisser le pâton pousser environ 1 h dans un endroit chaud.

Dégazer la pâte, puis étaler-la en grand rectangle. Saupoudrer le sucre perlé sur toute la surface.

briocheausucre1

Rouler le pâton. Couper en 6 tronçons. Les disposer dans votre moule. laisser de nouveau pousser environ 1 h dans un endroit chaud.

Préchauffer le four à 170°.

Dorer la brioche avec le jaune d’oeuf et enfourner entre 25 et 30 mn.

briocheausucre2

J’ai dans l’idée de la refaire en ajoutant une garniture mais, Chut, je n’en dit pas plus! restez attentif à mon blog!

Pain au Lait maison, c’est trop bon!!!

painlait painlait7

Et voilà ça y est les vacances sont terminées, alors pour revenir en douceur dans votre vie et dans la nôtre, quoi de mieux que des « petits » pains au lait que nous mangions tous ou presque quand nous rentrions de l’école?

Ce qui est agassant avec les viennoiseries c’est qu’il faut avoir du temps et faire preuve de beaucoup de patience parce que cela ne se fait jamais quand on n’a que 2 heures devant soi!! Pffff c’est long, mais ça en vaut vraiment la chandelle!

Pour 8 gros pains au lait ou 16 petits:

– 500 g de farine T65

– 10 g de sel

– 50 g de poudre de lait

– 50 g de sucre en poudre

– 10 g de miel

– 15 g de levure de boulanger déshydratée

– 350 g de lait

– 150 g de beurre ramolli mais pas fondu

Mettre tous les ingrédients sauf le beurre dans le bol de votre robot avec le crochet et lancer le pétrissage à la 1ère vitesse pendant 5 mn. Puis 5 mn supplémentaire sur la 2ème vitesse.

Rebaisser la vitesse en 1ère et verser morceau par morceau le beurre ramolli afin qu’il s’incorpore délicatement. Une fois tout le beurre versé, repasser en seconde (j’ai l’impression de conduire une voiture!!) et pétrir jusqu’au décollement du pâton des parois du bol.

Filmer le pâton et laisser pousser 1 heure. Dégazer la pâte, la filmer et la mettre au réfrigérateur toute la nuit!

Le lendemain sortir le pâton et laisser le un peu se « réchauffer » avant de le travailler. Dégazer de nouveau, étaler-le sur un grand carré. Rabattre le tiers supérieur de la pâte, puis le souder avec la paume de la main. Tourner le pâton et faire de même avec le 3ème tiers. Former un boudin avec le pâton et rouler-le pour l’allonger. Couper le pâton en 8 tronçons ou 16.

Bouler chaque boule comme ci-dessous.

painlait1 painlait2

Prendre chaque boule et étaler-la, et faire comme sur le triptyque ci-dessous.   Abaisser, replier le 1er tiers puis le 3ème, bien souder avec la paume de votre main entre chaque étape.

painlait3

Roulez chaque boudin et déposer les sur une feuille de papier cuisson sur les plaques allant au four.

painlait4

Mettre les plaque dans votre four éteint environ 25 mn en guise d’étuve, les pains vont un peu pousser.

Préchauffer le four à 190°.

Dorer chaque pain avec du lait, faire des incisions aux ciseaux sur chaque pain puis déposer du sucre en grain.

painlait5

Enfourner à mi-hauteur et faire cuire environ 15 mn.

painlait6

 

La cuisine française ne m’a pas manqué pendant ces 15 jours en Italie, mais j’avoue que quand je croque dans ce genre de douceur tout ce qu’il y’a de plus française, je me dis que la Cuisine/Pâtisserie française est la meilleure du monde!!

Bien contente d’être de retour ici, j’espère que je vous ai manqué…. un peu … aller si un peu quand même… A tout bientôt  😉

Le Pain de Mie d’Eric Kayser

paindemie2 paindemie1

Il y a de cela quelques mois, je me suis offert « Le Larousse du Pain » d’Eric Kayser et j’ai enfin trouvé le temps d’essayer de réaliser la recette du pain de mie disponible sur ce magnifique ouvrage!

Le truc en + de ce livre c’est que les recettes sont proposées pour être réalisées de 2 façons je m’explique. Il y a la manière « j’ai le temps » avec du levain liquide que vous préparez plusieurs jours à l’avance et que vous nourrissez comme un bébé tous les jours et il y a la manière « j’ai pas le temps » en proposant la recette avec du levain déshydraté. Devinez celle que j’ai choisi :mrgreen: . Avant donc de boulanger, j’ai dû chercher sur internet du levain déshydraté que j’ai trouvé sur ce site.

Pour un pain de mie dans un moule à cake, ou 2 petits :

– 500 g de farine T45, normalement c’est de la T65, mais je n’en ai pas trouvé et vu le résultat, ce n’est pas bien grave

– 280 g d’eau à 20°

– 20 g de levain déshydraté ou 75 g de levain liquide

– 20 g de levure de boulanger fraîche

– 10 g de sel

– 10 g de lait en poudre

– 40 g de sucre en poudre

– 40 g de beurre mou + pour le moule

– 20 g de crème épaisse

– 1 oeuf pour la dorure

J’ai utilisé mon robot et j’avoue qu’il m’a bien aidé sur ce coup!

Dans le bol de votre robot, mettre la farine, l’eau, le levain, la levure, le sucre, le sel et le lait en poudre.

Mélanger pendant 5 mn à la plus petite vitesse. Au bout de ces 5 mn, augmenter la vitesse pour 10 mn. Au bout de 6 mn, rajouter le beurre mou et la crème épaisse.

Fariner le plan de travail, verser-y le pâton, et former une boule. Recouvrir avec un linge humide et laisser pousser 1 heure.

Diviser la pâte en 2 ou en 4 et former des boules en resserrant la base. Laisser reposer 15 mn avec le linge par dessus.

Beurrer le moule, bouler les pâtons de nouveau et les disposer dans le moule.

Dorer avec l’oeuf battu et laisser pousser de nouveau pour 1H30.

Préchauffer le four à 170°, disposer la lèche frites en bas du four dès le préchauffage.

Quand le four est chaud, verser un verre d’eau dans la lèche frites pour faire un coup de buée. Dorer une nouvelle fois à l’oeuf et mettre le pain de mie à cuire environ 40 mn.

Une fois cuit disposer le pain de mie sur une grille afin qu’il refroidisse tranquillement.

J’ai fait ce pain de mie un soir, afin de pouvoir le déguster au petit déjeuner, quel bonheur!!!

Le pain de mie du commerce il peut s’accrocher maintenant!

 paindemie