Catégorie : Desserts

Idée de dessert pour Noël: Gâteau mousseux, crème café

  

Si l’idée de ne pas proposer de bûche à vos convives pour le 24 au soir ne vous effraie pas, voici une idée que j’ai sorti du numéro Spécial Noël du magazine Saveurs. Et pour les autres pour ceux qui ne peuvent concevoir un Noël sans bûche, gardez cette idée dans un coin de votre tête pour le servir pour le 1er de l’An  :mrgreen:

Pour un gâteau de 8 personnes:

Pour le gâteau:

  • 100 g de chocolat noir
  • 100 g de chocolat au lait
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 6 blancs d’oeufs
  • 16 cl de lait
  • 1 CàS de café soluble
  • 30 g de fécule de maïs
  • 20 g de beurre
  • 2 CàS de farine

Beurrer et fariner un cercle de 22 cm de diamètre ou un moule carré, sans fond, de 20 cm. Beurrer et farine une feuille papier cuisson, disposer-y le cercle, puis entreposer au réfrigérateur le temps de préparer l’appareil.

Faire chauffer le lait avec le café et les chocolats coupés en morceaux. Mélanger pour faire fondre les chocolats

Séparer les jaunes et les blancs. Monter les blancs en neige bien ferme.

Fouetter les jaunes avec la fécule (petit bémol sur le magazine, car à part dire qu’il faut de la fécule, nulle part dans la recette on voit ce que l’on doit faire avec, heureusement que je m’y connais un peu en pâtisserie sinon je n’aurai jamais pu sortir ce gâteau. Je trouve ça dommage pour des beaux magazines tel que celui-ci de faire des erreurs comme ça)

Verser les chocolats sur les jaunes et bien mélanger. Ajouter délicatement les blancs montés.

Préchauffer le four à 160°.

Verser dans le cercle et enfourner entre 15 et 18 mn. Je l’ai laissé 20 mn pour ma part.

Pour la crème café:

  • 20 cl de crème fleurette
  • 70 g de mascarpone
  • 1/3 de fève tonka (dans la recette c’est une gousse de vanille, j’étais en rade de vanille alors on improvise avec ce qu’on a en stock)
  • 30 g de sucre glace
  • 5 cl de café serré

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot et fouetter jusqu’à ce que la chantilly se tienne bien.

Pour le service, il convient de conserver la feuille de cuisson au risque de voir le gâteau s’affaisser.

Déposer donc le gâteau avec la feuille (découpée au plus près du gâteau) sur le plat de service puis disposer la chantilly sur toute la surface en essayant de représenter les glaces du Pôle Nord. (Père Noël allait tellement vite qu’il est tombé de son traineau 😛 )

Ce gâteau est très mousseux, en même temps avec le titre nous étions prévenus, mais parfois on peut être déçu mais là pas du tout. Cela remplace facilement la lourdeur de la bûche pâtissière.

Gâteau au yaourt et pommes et vanille

J’avoue ne pas encore avoir réalisé le moindre dessert de Noël mais c’est promis ça va venir!

En attendant, voici une nouvelle version du gâteau au yaourt où la crème liquide remplace l’huile ce qui donne une légèreté inattendue!

Pour un gâteau:

  • 1 yaourt nature
  • 2 pots de sucre (ou un pot et demi) avec le sucre des pommes ça suffira
  • 3 pots de farine ou 1 1/2 de farine et 1 1/2 de fécule de maïs
  • 1 pot de crème liquide
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 pommes
  • 1 CàC de vanille liquide
  • beurre pour le moule

Verser le yaourt dans un saladier. Ajouter le sucre, les oeufs et la vanille et bien mélanger.

Mélanger la farine et la levure ensemble. Verser ce mélange en pluie et bien mélanger.

Terminer par la crème.

Peler, vider les pommes et les couper en petits cubes. Les incorporer à la pâte.

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer un moule à manqué de 24 cm de diamètre.

Verser l’appareil et enfourner pour 35 mn. Tester la cuisson avec la lame d’un couteau qui doit ressortir propre.

La vanille et les pommes, c’est trop trop bon!! Donc la quantité que je vous ai indiqué n’est, comme le nom l’indique, qu’une indication, vous pouvez en mettre bien plus!!!

Je pense adopter cette version à l’avenir.

Cake au chocolat banané

Simple et efficace. Voici les 2 adjectifs dont je qualifierais ce cake au chocolat. Il m’est très difficile de ne pas pâtisser le week end, mais j’avoue que parfois je suis fatiguée alors il faut allier simplicité et efficacité.

Je dis « banané » car j’ai utilisé le chocolat en poudre avec de la banane dedans.

Maintenant à vous de jouer avec votre chocolat en poudre préféré  😉

Une fois que vous aurez goûté ce cake, vous allez en devenir accro (je décline donc toute responsabilité dans cette addiction  😛 )

Pour un cake:

  • 70 g de farine
  • 30 g de chocolat en poudre
  • 4 oeufs
  • 80 g de sucre

Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige ferme.

Mélanger la farine et le chocolat.

Fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter un tiers des blancs et mélanger délicatement pour ne pas les casser. Puis un tiers du mélange farine/chocolat.

Recommencer en alternant jusqu’à épuisement des blancs et de la farine/chocolat.

Préchauffer le four à 200°.

Beurrer et fariner un moule à cake. Verser l’appareil dans le moule.

Enfourner pour 25 mn.

Quand vous aurez mordu dans ce cake, vous aurez l’impression de croquer dans un nuage de chocolat! Il est d’une légèreté incroyable!

Cakes au citron meringué

La tarte au citron meringué est le dessert préféré de MisterGlouton, j’ai eu envie de lui faire plaisir mais sans lui présenter une tarte au citron meringué! Trop facile? Non juste envie de changer!

Je suis partie sur l’idée de réaliser des mini cakes bien citronnés et de les décorer avec la meringue.

Hop le tour est joué, et ça donne ces petits bijoux, MisterGlouton était bien content de cette revisite!

Pour 6 petits cakes:

  • 1 oeuf
  • 100 g de sucre en poudre
  • 150 g de farine à levure incorporée
  • 50 ml de lait
  • 50 ml d’huile
  • le jus de 2 citron, bio de préférence

Pour la meringue:

  • 2 blancs
  • sucre glace: le même poids que les 2 blancs

Préparation des cakes.

Battre l’oeuf avec le sucre.

Ajouter la farine. Delayer avec le lait, puis l’huile.

Terminer par le jus de citron.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la pâte dans les alvéoles d’un moule en silicone, si vous n’en avez pas, penser à mettre des caissettes en papier pour éviter qu’ils n’accrochent au moule.

Enfourner pour environ 15 mn.

Laisser entièrement refroidir.

Monter les blancs en meringue en versant le sucre petit à petit. Arrêter quand elle est bien brillante et qu’elle forme le fameux « bec d’oiseau ».

Mettre une douille cannelée ou pas, c’est vous qui voyez, dans une poche à douille. Verser la meringue et la pocher sur les cakes.

J’ai utilisé mon petit chalumeau pour colorer la meringue mais certains les passent au four sur position « grill » pendant quelques minutes (mais comme je ne l’ai jamais fait je ne peux pas être plus précise).

On voit bien que c’est une base de cake et pas de muffin aux craquelures qui se cachent sous la meringue, ça n’enlève rien au goût je vous rassure.

Cake à la pistache et framboises

Quoi des framboises fin octobre vous allez me dire??? Je sais j’ai été faible, il y avait des barquettes de framboises espagnoles. J’ai donc failli, mais j’ai eu l’impression de ne pas en avoir assez mangé cet été alors j’ai succombé.

Donc aujourd’hui, on part sur un cake à la pâte de pistache et aux framboises.

Pour un cake:

  • 100 g de farine
  • 80 g de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 1 gros cuillère à soupe de pâte de pistache
  • 1 barquette de framboises

Séparer les blancs des jaunes et les monter bien ferme.

Fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter la pâte de pistache.

Incorporer les blancs et la farine par alternance.

Terminer par les framboises en mélangeant délicatement pour les disperser dans la pâte.

Préchauffer à 200°.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné.

Enfourner pendant 30 mn.

Laisser refroidir avant de le démouler.

Grâce aux blancs montés en neige ce cake s’avère très léger, à la différence d’un cake où on ne les monte pas. Voici donc une petite astuce à conserver dans le coup de votre tête  😉