Mois : mars 2015

100% Noisette, Panna cotta au praliné et tuiles noisette

 pannacottapralinetuile

Et voilà, cela fait déjà une semaine que nous somme revenus de chez « Maurice » et le peu de bronzage que j’ai obtenu, de dure lutte, se fait déjà la belle. Ca vaut le coup, je vous jure!!! 🙄

Il n’y a pas si longtemps je vous proposais un riz au lait au praliné de Philippe Conticcini, Je n’avais pas utilisé tout le pot donc à l’époque je m’étais dit que j’allais essayer de le finir dans une panna cotta. Sauf que les vacances sont passées par là et en revenant, j’avais totalement oublié cette recette. Pour ne rien vous cacher, l’idée m’est revenue vendredi après midi au travail et cette fois-ci je l’ai noté avant qu’elle ne prenne la poudre d’escampette une nouvelle fois!

Pour accompagner ces panna cotta, j’ai réalisé des tuiles à la poudre de noisette, que vous pourrez aisément remplacer par de la poudre d’amande.

Pour 4 panna cotta:

– 50 cl de crème fleurette

– 2 CàS de praliné de P. Conticcini

– 2 g d’agar-agar ou 3 feuilles de gélatine

Si vous utiliser la gélatine, faites-la ramollir dans un bol d’eau froide. Pour l’agar-agar, mélanger avec un tout petit peu d’eau.

Mélanger le praliné dans la crème et porter à ébullition.

Pour la gélatine, essorer-la bien avant de la mettre dans la crème. Pour l’agar-agar, verser et redonner une ébullition à la crème.

Bien mélanger le tout, avant de verser dans des verres de service.

Laisser refroidir à température ambiante avant de mettre au réfrigérateur pour la nuit.

tuilenoisettes

Pour entre 15 et 20 tuiles:

– 1 blanc d’oeuf

– 20 g de farine

– 30 g de poudre de noisette/amande

– 75 g de sucre

– 20 g de beurre mou

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger tous les ingrédients. Réaliser des petits tas de pâte que vous étalerez un peu avec le dos d’une cuillère sur une feuille de papier cuisson disposée sur une plaque allant au four.

Enfourner entre 10 et 12 mn.

Enlever la feuille de cuisson de la plaque et laisser refroidir à plat.

Déguster les panna cotta bien fraîches.

J’ai trouvé la recette dans un livre spécial sur les Panna cotta. Vous constaterez qu’il n’y a pas un gramme de sucre dans cette recette, et pour ne rien vous cachez, cela les rend un peu fade, par contre on a un super goût de noisettes. Ce manque de sucre est cependant compensé par celui que l’on trouve dans les tuiles.

Donc si vous n’êtes pas très fan de sucre, ne changer rien à la recette; sinon ajouter une bonne cuillère à soupe de sucre quand vous faites chauffer la crème.

Merlu au chorizo et ses légumes poêlés

filetjuliennechorizolégumes

C’est en faisant les courses que j’ai découvert ce sachet de légumes du soleil surgelés et j’ai eu envie d’y goûter.

Je n’ai aucun a priori sur les légumes surgelés, ils sont cueillis à maturité et aussitôt surgelés. On aura donc des légumes très savoureux et plein de vitamines tout au long de l’année.

Pour 2 personnes:

– 2 morceaux de merlu

– 1 paquet de tranches fines de chorizo doux, ou fort à vous de voir

– 1 paquet de légumes du soleil surgelés

Préchauffer le four à 180°.

Déposer le poisson dans un plat allant au four. Disposer sur toute la surface des tranches de chorizo. Enfourner environ 15 mn.

Faire chauffer de l’huile dans une grande poêle, verser des légumes encore surgelés et laisser cuire jusqu’à la fin de cuisson du poisson. Saler, poivrer.

filetjuliennechorizolégumes1

Ce duo de poisson blanc et chorizo est un très joli mariage. On a la douceur du poisson et le piquant (plus ou moins c’est selon) du chorizo. Le tout accompagné de ces légumes sautés, bref un bon plat de samedi midi!

Tartine du week end

tartinepoiregorgonzola2

Voici une nouvelle version de tartine du week end. Celle-ci est à base de poires, de gorgonzola et de bacon.

Pour 4 tartines:

– 2 poires (une demie poire par tartine)

– du gorgonzola

– une barquette de bacon

– du pain

– du miel (facultatif)

Nettoyer et couper les poires en lamelles.

Tartiner le pain avec le gorgonzola.

Alterner une tranche de bacon et une lamelle de poire.

Verser quelques gouttes de miel si vous le souhaitez.

Enfourner sous le grill environ 8 mn.

tartinepoiregorgonzola

Voilà comment se faire plaisir sans se ruer. Le gorgonzola et les poires c’est un vrai bonheur à déguster ensemble!

Riz au lait à la « Conticcini »

rizaulaitphilippe

Lors de ma dernière visite chez Philippe Conticcini, j’en suis repartie avec un pot de praliné. Je ne savais pas encore comment l’utiliser mais Mister Glouton m’a donné une bonne raison. Il vient de participer au Semi Marathon de Paris alors il lui fallait des sucres lents pour tenir sur la distance. Pour ma part, cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de riz au lait alors j’ai eu envie de tester en ajoutant du praliné dans cette recette ultra facile!

Nous avons tous les deux été séduit par ce petit goût en plus. Mais attention, il faut y allait doucement si on ne veut pas que cela soit trop fort. Après, c’est à vous de voir si vous voulez du subtile ou du prononcé.

Pour 1 L de riz au lait:

– 1 L de lait, entier ou demi-écrémé

– 200 g de riz rond ou Arborio, si vous en avez

– 3 CàS de praliné de Philippe Conticcini

– 3 CàS de sucre en poudre

Faire bouillir le lait dans une grande casserole après y avoir verser le praliné. Bien remuer afin de bien « diluer » le praliné dans le lait. Cette douce odeur de noisettes dans la cuisine …. Yummy!!!!!

Rincer le riz à grandes eaux pendant quelques instants. Laisser-le s’égoutter le temps que le lait soit chaud.

Verser le riz, remuer quelques instants.

Baisser le feu et laisser le riz cuire environ 40 mn en remuant régulièrement pour éviter qu’il accroche au fond.

Goûter quelques grains de riz, s’ils sont bien fondants, couper le feu, verser le sucre en poudre, mélanger et verser le riz dans le plat de servir. Si les grains sont encore un peu croquants, laisser cuire encore quelques minutes.

Laisser refroidir complètement avant de déguster. Là c’est le plus dure!! En effet, j’ai des souvenirs de crampes d’estomac après l’avoir dévoré encore brûlant donc aujourd’hui j’arrive à patienter, je ne veux pas revivre ces mauvais souvenirs.

 

rizaulaitphilippe2

Croziflette

croziflette1 Nous sommes encore en hiver alors j’ai encore le droit de vous proposer un plat typique de la saison. Après la tartiflette, aujourd’hui c’est au tour de la croziflette de vous être présentée. La seule différence vient des crozets qui remplacent les pommes de terre!

Les crozets sont des petites pâtes typique des montagnes. Il en existe 2 sortes, des nature et d’autres au sarrazin. J’ai utilisé des crozets Nature, parce que je n’ai trouvé que celles-ci, mais si vous trouvez les 2, vous pourriez faire moitié/moitié pour ce plat.

Pour 2 personnes:

– 1 verre de crozets

– 1/2 reblochon

– 1 barquette de lardons fumés

– 1 oignon

– de la crème fraîche

– 2 endives

Faire bouillir de l’eau salée. Peler et couper l’oignon en petits dés.

Plonger les crozets dans l’eau pour 15 mn de cuisson.

Faire revenir l’oignon dans une poêle avec un peu d’huile. Au bout de 5 mn ajouter les lardons.

Couper le reblochon en petits morceaux.

Une fois le temps de cuisson des crozets écoulé, les égoutter et les rincer sous l’eau froide. Remettre les crozets dans la casserole, y ajouter l’oignon et les lardons.

Faire préchauffer le four à 180°.

Verser les crozets dans des ramequins, mettre un peu de crème fraîche dans chacun puis disposer le reblochon sur la surface.

Enfourner environ 8 mn.

Préparer la salade d’endives.

Disposer les ramequins dans les assiettes de présentation, mettre la salade et déguster tout de suite.

croziflette

La salade n’est pas indispensable, mais elle permet quand même d’alléger, si on peut dire, ce plat!