Mois : mai 2014

Râbles de lapin à la moutarde

lapinmoutarde

Cela faisait une éternité que je n’avais pas mangé de lapin! En faisant les courses, je suis tombée sur cette caissette de râbles de lapin, je ne pouvais décemment pas partir sans. Un lapin étant trop gros pour nous deux, je préfère toujours prendre des morceaux.

Pour 2 personnes:

– 4 râbles de lapin

– 1 barquette de champignons de Paris

– 1 oignon

– 1 grosses CàS de moutarde

– 1 CàS de vinaigre balsamique

– 3 CàS de crème épaisse

– 15 cl de vin blanc

– 5 cl d’eau

– Sel et poivre

Nettoyer les râbles. Dans un bol mélanger la moutarde et le vin blanc. Déposer-y les râbles, filmer le bol et laisser mariner le lapin pendant environ 1 h à température ambiante.

Nettoyer les champignons et les couper en quartiers. Peler l’oignon et le couper en morceaux.

Faire chauffer de l’huile dans une cocotte. Egoutter les râbles et les faire colorer dans l’huile environ 5 mn en les retournant. Garder la marinade pour la suite de la recette.

Une fois la viande colorée, verser le vinaigre, mettre les légumes puis la marinade et l’eau pour finir. Saler et poivrer. Mélanger, disposer le couvercle de la cocotte, baisser le feu et laisser cuire environ 40 mn.

Enlever les râbles et les mettre dans une assiette et la recouvrir de papier alu pour les garder au chaud.

Ajouter la crème dans la cocotte, monter le feu afin de faire épaissir la sauce.

Vous pouvez proposer du riz ou des pommes de terre cuites à l’eau avec ce plat en sauce.

Un vrai plaisir de manger de nouveau du lapin.

En ce qui concerne l’émission d’hier soir, je vais parcourir le net tout le week end afin de trouver une recette de ces « Fantastik » tartes de C. Michalak, parce qu’elles sont vraiment magnifiques et qu’on ne rêve que d’une chose c’est mordre dedans à pleines dents!!!!

 

 

Victoria sponge cake ricotta-fraises

spognecake3 spongecake1

J’ai trouvé cette recette dans le n°89 de mai de Maxi Cuisine, je n’ai pas souvent acheté ce magazine, mais j’avoue que là j’ai été bien inspiré.

Le sponge cake est un gâteau anglais, on s’en serait douté, qui nous vient tout droit de l’époque victorienne. Il était proposé pour le teatime à la Reine Victoria qui lui donna son nom. J’aimerai bien moi aussi avoir un gâteau à mon nom!!!!

Pour un sponge cake:

– 4 oeufs

– 105 g de sucre en poudre (ou 120 g de sucre en poudre)

– 2 sachets de sucre vanillé ( 1 CàC d’extrait de vanille)

– 70 g de farine

– 1 CàC de levure chimique

– 500 g de fraises (des gariguettes pour moi)

– 250 g de ricotta

Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en incorporant progressivement 100 g de sucre en poudre mélangé avec le sucre vanillé. Ajouter les jaunes toujours en fouettant à vitesse soutenue.

Tamiser la farine et la levure. Incorporer délicatement la farine/levure dans les blancs à l’aide d’une spatule.

Préchauffer le four à 210°.

Verser l’appareil dans un moule chemisé de papier sulfurisé, enfourner pour environ 25 mn.

Un fois cuit, démouler le gâteau, et laissez-le refroidir entièrement avant de le garnir.

Equetter les fraises et les couper en petits morceaux, j’en ai gardé des entières pour la déco.

Fouetter la ricotta avec les 20 g de sucre en poudre restant.

Couper le gâteau en 2 dans l’épaisseur. Etaler la ricotta sur la surface, disposer les fraises sur toute la surface. Reposer le chapeau du gâteau. Décorer avec du sucre glace et disposer les fraises entières selon votre inspiration.

spongecake2 spongecake4

 

J’ai mis un petit teaser de ce dessert hier soir sur Instagram, histoire de vous mettre l’eau à la bouche!  😉

Linguine con gamberi e pomodorini ou en français Linguine aux crevettes et tomates cerises et petit plus!

P1090186

Aujourd’hui une petite recette vite faite, bien faite et « bonnaite »  :mrgreen:. Je ne remercierai jamais assez les italiens et/ou les chinois d’avoir inventer les pâtes. C’est quand même génial comme produit, on fait ce qu’on veut avec, ça se marie avec tout, bref il convient d’avoir toujours des pâtes chez soi, grâce à elles, on ne mourra jamais de faim!

Avec ce qu’il y avait dans la poêle on aurait facilement pu manger à 4 personnes.

– 2 belles poignées de linguine

– 1 barquette de 100 g de crevettes

– tomates cerise, autant que vous voulez

– 1 grosse gousse d’ail

– huile d’olive, sel, poivre.

Faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet.

Couper les tomates cerise en 2 après les avoir rincer. Eplucher la gousse d’ail et l’écraser.

Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle, y verser la chair de l’ail puis les tomates, saler et poivrer et les faire compoter environ 10 mn.

Mettre les crevettes dans la pôele afin de les faire réchauffer. Puis verser les linguine. Bien mélanger l’ensemble.

Servir de suite et savourer!

Simple et bon je vous l’avais dit!  😉

 P1090187

 

Petit plus: ça y est hier soir a été diffusé le 1er numéro de « Qui sera le prochain grand pâtissier » sur F2. Comme je vous l’avais écrit je ne ferais pas d’article particulier épisode par épisode comme l’an dernier, mais je me permettrai de vous mettre les liens des recettes que j’ai trouvé très belles au cas où vous ne regardiez pas l’émission.

Par chance pour cette première mes choix se sont aussi portés sur les desserts que le jury a choisi de féliciter!! Mais eux en plus ils ont eu droit de les goûter  😥

Le premier dessert est celui proposé par Lionel « La pomme en toute simplicité »

Mon 2ème coup de coeur est pour Ophélie et son « Am stram gram », j’aime beaucoup le pamplemousse alors il est logique pour moi de retenir ce dessert, en plus il était très joli.

Mon dernier coup de coeur est aussi pour Ophélie et sa réinterprétation du Merveilleux.

 

La brioche feuilletée de Philippe CONTICINI

La Pâtisserie des Rêves vous connaissez? Moi uniquement de nom, je n’ai toujours pas eu l’occasion de me rendre dans cette institution. Il faut vraiment que j’aille y faire un tour c’est O-BLI-GA-TOIRE!!!!! Je rêve de goutter le Paris-Brest du Maître des lieux, je veux bien entendu parler de Philippe Conticini.
Aujourd’hui je vais à mon humble niveau rendre hommage à ce grand monsieur de la Pâtisserie Française en réalisant une de ces recettes.
J’avais entendu parlé de cette brioche feuilletée il y a quelques temps déjà et je m’étais dit qu’il faudrait qu’un jour je trouve le temps de la réaliser. C’est vrai qu’il en faut du temps quand on se lance dans cette viennoiserie.
briochefeuilletée3  briochefeuilletée2
Pour 2 brioches dans des moules à cake et 4 briochettes :
– 510 g de farine type 45
– 1 cc bombée de sel
– 40 g de sucre semoule
– 15 cl de lait demi-écrémé
– 20 g de levure fraiche de boulanger
– 150 g d’œufs battus (environ 3 œufs)
– 50 g de beurre pommade coupé en petits morceaux
– 300 g de beurre des Charentes AOC, bon compromis quand on ne trouve pas de beurre de tourage
Le sirop à préparer au tout début pour qu’il soit froid quand on devra l’utiliser : 
– 50 g d’eau
– 50 g de sucre
Porter l’eau et le sucre à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu. Réserver à température ambiante.
La finition :
– 100 g de sucre grain (type sucre à chouquette). 
Délayer la levure dans le lait à température ambiante. Verser les poudres dans la cuve du robot (farine, sucre, sel).
Pétrir à l’aide du crochet du robot, en incorporant aux poudres la levure délayée dans le lait, puis les œufs entiers battus en omelette. Ajouter pour finir les 50 g de beurre pommade. Au bout de 3 minutes en vitesse la plus lente, poursuivre le pétrissage 8 minutes à vitesse moyenne. Lorsque la pâte est bien lisse et homogène et forme une belle boule stopper le pétrissage.
briochepaton1
Laisser la pâte à l’intérieur du bol du robot, la couvrir d’un film alimentaire pour qu’elle ne soit plus au contact de l’air ambiant. Laisser la lever pendant 30 minutes à température ambiante, la pâte va gonfler et doubler de volume.
briochepaton2
Au bout de 30 minutes, placez votre pâte sur un plan de travail et redonnez lui sa forme de boule. Mettre cette boule sur une feuille de papier sulfurisée, en la recouvrant de film alimentaire, puis placer-la au congélateur (pour stopper l’action de la levure) pendant 30 minutes.
briochepaton3briochepaton4
Battre le beurre pommade entre deux feuilles de papier sulfurisées avec un rouleau à pâtisserie, puis étalez-le uniformément jusqu’à ce qu’il prenne la forme d’un rectangle de 20×25 cm.

briochepaton5briochepaton6

Sortir la pâte du congélateur et étaler-la à l’aide du rouleau à pâtisserie pour obtenir un rectangle de 45x25cm. Enveloppez-le d’un film alimentaire, puis placez le au congélateur pendant 30 minutes afin que la pâte soit bien froide et très ferme. 
briochepaton7
Déposer le rectangle de beurre au milieu du rectangle de pâte, puis réaliser le premier tour en repliant, bord à bord, chaque extrémité de pâte, vers le centre du beurre, sans les superposer. Etaler au rouleau à pâtisserie afin d’obtenir une bande d’environ 70cm de longueur.
briochepaton8 briochepaton9
Faire un premier tour en pliant la pâte en porte-feuille. Etaler de nouveau sur une bande de 70 cm.
Procéder à un second tour à l’identique du premier.
briochepaton10
Envelopper la pâte avec du film et laisser-la reposer au réfrigérateur pendant 30 minutes. Réalisez ensuite un troisième et ultime tour.
Replacer la pâte dans du film alimentaire et laisser-la reposer 1h au frigo.
briochepaton11
Sortir la pâte du frigo et étaler-la de manière à obtenir une bande de 35×45 cm et de 5mm d’épaisseur.
briochepaton12
Parsemer de manière uniforme sur les 2/3 de la pâte les grains de sucre puis passer par dessus le rouleau à pâtisserie afin d’enfoncer les grains de sucre à l’intérieur de la pâte.
briochepaton13
A l’aide d’un pinceau, badigeonner avec le sirop le bord de la pâte (sans grain de sucre), puis roulez l’ensemble dans le sens de la longueur, en partant du bord supérieur et en serrant suffisamment pour ne laisser aucun espace entre la pâte et le sucre. Coller le bord inférieur au reste de la pâte à l’aide du sirop, puis mettre la pâte ainsi roulée au réfrigérateur pendant 20 minutes, en gardant la « soudure » en dessous.
briochepaton14
Couper le rondin de pâte en douze morceaux de 4,5cm de longueur, puis placez chacun d’entre eux dans des moules de votre choix.
Couvrez-les avec du film alimentaire, puis laissez-les reposer à température ambiante pendant 2 heures pour que les brioches gonflent avant de les faire cuire.
briochepaton15briochepaton16
Préchauffer le four à 180°, enfourner pour environ 30 mn après avoir doré les brioches avec un peu de lait.
briochefeuilletée    briochefeuilletée4
Et voilà c’est fait et j’en suis bien heureuse! La brioche est fondante, feuilletée, bref un vrai bonheur! Il faudra quand même que je goutte l’originale pour pouvoir comparer!

Trio de bouchées apéritives

Quand nous faisons une soirée, j’ai toujours peur que nos invités n’aient pas assez à se mettre sous la dent, donc je propose beaucoup d’amuse-bouches! Cette fois-ci, j’ai réussi à être « raisonnable » dans les mets salés en en proposant que 3 bien différents les uns des autres. Je vous les présente aujourd’hui!

Nous étions une douzaine de convives donc les proportions indiquées correspondent à ce nombre d’invités.

Barquettes d’endives au thon:

barquetteendivethon

– 3 endives

– 1 boite de thon de 200 g égoutté

– 1/2 oignon rouge

– 40 g de crème fraîche épaisse

– 1 CàC de moutarde

– sel et poivre

Couper l’oignon en petits cubes. Egoutter le thon et l’effilocher dans un saladier. Verser la crème, la moutarde et l’oignon, bien mélanger. Saler et poivrer à votre convenance.

Couper les pieds des endives, enlever les feuilles qui seraient éventuellement abîmées. Mettre de la préparation dans chaque barquette.

barquetteendivethon2

Canapé de concombre à la mayonnaise maison et crevette au paprika:

concombremayocrevette

– 1 concombre

– 1 barquette de crevettes décortiquées

– 1 jaune d’oeuf

– 1 CàC de moutarde

– huile, sel et poivre

– paprika fumé

Peler et couper le concombre en tranche d’environ 5 mm d’épaisseur. Disposer dans une passoire verser du gros sel afin de le dégorger un peu.

Faire la mayonnaise. Pour la réussir, il est important que tous les ingrédients soient à la même température. Casser l’oeuf et ne garder que le jaune. Le mettre dans un bol avec une CàC de moutarde. Mélanger bien et verser l’huile en petit filet au fur et à mesure. Faire une mayonnaise bien compacte (la mienne était un peu trop liquide, les crevettes se faisaient la belle dans l’assiette de service). Saler et poivrer.

Déposer de la mayonnaise sur chaque tranche de concombre, puis une crevette et décorer avec une pincée de paprika.

Tartines de ricotta aux tomates séchées et chips de chorizo:

tartinericottachorizo

– 1 paquet de baguettes précuites

– 1 pot de 250 g de ricotta

– environ 10 tomates séchées

– 1 paquet de tranches fines de chorizo

– sel et poivre

Cuire les baguettes comme indiqué sur le paquet. Couper les tomates en petits dés. Verser la ricotta dans un saladier. Rajouter les tomates, saler et poivrer à votre convenance.

Trancher les baguettes, les passer 5 mn sous le grill.

Couper les tranches de chorizo en 2. Les passer aussi au four quelques instants disposés sur une feuille de papier cuisson.

Prendre une tranche de baguette, y déposer une cuillère de ricotta puis une chip de chorizo.

tartinericottachorizo2

Et voilà, j’ai eu de bons échos de ces bouchées de la part de mes invités et j’en suis bien contente aussi!

Maintenant à vous de vous régaler!!!  😉