Mois : octobre 2013

Retour de vacances: Papillote de poulet et riz basmati

Retour de vacances, frigo quasi vide! Ok, on mange quoi??? On regarde ce qu’on a en stock dans ses placards et ce qui se trouve dans le congélateur.

Des blancs de poulet dans le congél? Parfait!

Du riz basmati? Nickel!

Allez zou une papillote de poulet et sa crème moutardée accompagné de riz bien parfumé.

papillotepouletriz

Pour 2 personnes

2 blancs de poulet

2 CàS de crème fraîche épaisse

1 CàS de moutarde

1 verre de riz

Sel et poivre

Faire cuire le riz comme indiqué sur le paquet. Mélanger dans un bol la crème et la moutarde.

Faire préchauffer le four à 180°.

Couper 2 feuilles de papier cuisson, disposer au milieu un peu de mélange crème/moutarde. Poser par dessus un blanc de poulet, recouvrir de crème. Saler et poivrer. Refermer chacune des feuilles bien hermétiquement.

Les disposer dans un plat à bord haut, au cas où les feuilles ne soient pas bien scellées, ça évite de devoir laver tout le four en cas de fuites de crème.

Enfourner pour environ 15 mn.

Présenter chaque papillote sur une assiette, servir le riz dans la papillote entrouverte.

Les blancs sont d’un fondant incomparable!

Bon, je l’admets cette recette ne casse pas 3 pattes à un canard enfin à un poulet, bref vous m’avez comprise, mais c’est sacrément bon pour un retour au pays!

Food US reporting Part 1

Et non aujourd’hui pas de recette, mais pas d’inquiétude elles vont revenir plus vite que vous ne le pensez.

Revenant tout juste de New York City, j’avais envie de vous proposer un petit food-reportage sur ce que nous avons pu y manger pendant ce séjour afin de vous faire partager des adresses que nous avons pu découvrir ou re-découvrir !

SHAKE SHACK

Nous en avons entendu beaucoup parlé et toujours en bien, voire très bien, avant d’y mettre les pieds nous mêmes. En sortant d’une balade matinale dans Central Park, nous y sommes rentrés pour déjeuner. Nous avons eu la bonne idée d’y aller un peu avant midi pour trouver facilement une table une fois la commande passée et payée, parce que 20 mn plus tard, la file d’attente s’étirait sur bien 10 m en dehors de la boutique.

Pour bien évaluer la qualité des produits, j’ai opté pour un hamburger tout simple et je n’ai pas été déçue. C’est pas compliqué, je n’ai jamais mangé de la viande aussi goûteuse dans un hamburger, le pain étant lui aussi excellent, brioché juste ce qu’il fallait. Bref un pur moment de bonheur!

Le SHAKE SHACK est une chaîne de fast-food certes, mais les produits utilisés sont estampillés « bio ». La viande est de la Black Angus, les bêtes sont élevées en pleine air dans des fermes n’utilisant pas d’hormones pour l’élevage, point plus que positif quand on sait comment l’élevage traditionnel se pratique dans ce pays.

La forme des frites est très originale, ce qui ne gâche rien.

1shakeschack

JAMBA JUICE

Gros coup de fatigue pour nous 2 en pleine après-midi, on a eu la chance de passer devant cette boutique. C’est une chaîne donc il y en a plusieurs répartis dans la ville. Nous avons opté pour un smoothie « Strawberry surf rider ». Quel coup de fouet !!!

J’ai lu ou entendu il y a quelques semaines que finalement un smoothie est aussi sucré/mauvais pour la santé qu’un soda par rapport à la quantité de sucre qu’on peut y trouver. Mais là franchement c’est incomparable. Nous étions remontés comme des coucous suisses grâce à toutes les vitamines contenues dans ces quelques gorgées.

2moothie

LA BAGEL DELIGHT

Une adresse que nous avions découverte sur Brooklyn en descendant du Pont lors de notre précédent voyage dans Big Apple. Nous y avions dégusté un sandwich prénommé le « Westerner » qui nous avait emballé les papilles. Nous nous étions promis d’y revenir lors de notre prochain séjour et nous n’avons bien entendu pas failli à notre promesse.

Le Westerner qu’est ce que c’est?? Et bien c’est un sandwich au rosbif coupé très finement, des oignons confis, du bacon grillé, du cheddar fondant et des tranches de pain.

Si le paradis existe je pense qu’ils y mangent ce sandwich tous les jours!!!!

3westerner

 

Il est tellement nourrissant que le moment du dîner venu, nous n’avons mangé que quelques tomates cerise achetées à l’épicerie du coin.

ENERGY KITCHEN

Après quelques photos du côté du Flatiron building, nous sommes passés devant cette enseigne et comme il était l’heure de déjeuner, nous en avons franchi la porte. Le concept est que chaque plat préparé fait moins de 500 calories!

J’ai opté pour du léger en prenant une soupe de courge butternut, très goûteuse, et Môssieur pour un turkey burger. Pour la boisson ce sera un « Vaccinator », une sortie de smoothie à la banane/framboise/orange et un yaourt à la vanille à 0%. Perso, j’ai trouvé que la banane prenait trop de place, mais c’était bon quand même.

4energy kitchen

 

MAGNOLIA BAKERY

Pour le dessert, on est partis du côté de Greenwich Village pour enfin pouvoir goûter les très renommés cupcakes de chez Magnolia Bakery. A mon grand étonnement, ils ne proposent pas seulement des cupakes, mais des gâteaux familiaux comme ci-dessous que l’on voit en train de se faire décorer dans l’arrière boutique par des mains expertes en la matière. La taille de la boutique est inversement proportionnelle au nombre de clients y pénetrant chaque minute c’est impressionnant.

P1080126P1080128

Malgré le monde en ce samedi après-midi, j’ai quand même réussi à en acheter 2: un red velvet (un must-eat il parait) et un tout chocolat.

5magnolia1 6magnolia2 7magnolia3

Qu’en dire après dégustation?

Le red velvet était bon, bien que le cake manquait un peu de cuisson selon moi, et le tout chocolat était trop sucré pour nos papilles.

Bref, je m’attendais à beaucoup mieux.

230 FIFTH

C’est Môssieur qui a trouvé ce bon plan et j’avoue que là, il m’a bluffé. Il me l’a vendu comme suit: « Un brunch en plein air avec une vue imprenable sur l’Empire State Building, ça te dit? » Moi: »Ah oui pourquoi pas! »

Nous arrivons en bas de l’immeuble vers 9h45, on entre pensant naïvement, je l’avoue, pouvoir déjà monter. Mais là, l’heure c’est l’heure, 10H c’est 10H! Donc on patiente jusqu’à l’heure dite!

Arrivés au Rooftop Garden par l’ascenseur réservé, on découvre cette vue magnifique sur la ville et sur ce monument magnifique qu’est l’Empire. On nous installe à une table, encore à l’ombre à cette heure-là, mais on demande à en changer pour être au soleil et on nous déplace sans aucun problème. On nous demande ce que l’on veut boire et on opte pour des jus d’orange frais, mais nos voisins ont choisi un cocktail « Mimosa ».

Vient ensuite le moment d’aller se servir au buffet, car oui c’est un buffet, donc on mange tout ce qu’on veut, ou plutôt qu’on peut, pour un prix somme toute raisonnable (29 dollars par personne sans les tips!!), vu le cadre et la qualité des mets.

8230first0

Au buffet, j’ai complètement oublié de prendre des photos, on découvre une table de plus de 5 m de long avec tout ce qu’on peut imaginer comme nourriture pour un brunch digne de ce nom. Cette liste est non exhaustive: omelette, oeuf bénédicte, bacon grillé, saucisses pour hot dog, steak haché pour hamburger, bagel, saumon fumé, pommes de terre rissolées, diverses salades dont une caesar, pancakes, pain perdu, tomates cerise et billes de mozza. Une autre table propose un buffet de fruits fraîchement coupés. Voici ci-dessous les 2 assiettes que j’ai pu dégusté.

9230first1 10230first2

En conclusion, si je n’ai qu’une adresse à vous conseiller vivement lors de votre prochain séjour c’est bien celle-ci. Point très important à retenir, ce brunch n’est proposé que le week end,je ne sais pas pourquoi je vous le précise étant donné que c’est le concept même du brunch, mais il n’est pas nécessaire de réserver. Cependant l’idéal est de venir dès l’ouverture pour être certain d’avoir une table bien placée.

Après ce brunch, nous avions décidé d’aller passer l’après midi à Coney Island.

Une enseigne très connue s’y trouve Nathan’s, c’est selon la légende, urbaine ou pas, le créateur du hot dog. Il était prévu que nous les goûtions, mais arrivés là-bas vers 15h, nos estomacs étaient encore bien heureux du brunch du matin, nous avons donc dû faire l’impasse. Une prochaine fois peut être!!

nathan

 

CONEY’S CONES

Vers 16H , nous nous sommes quand même laissés aller à une petite gourmandise glacée. J’ai choisi la sécurité avec une glace vanille, tellement parfumée que c’était un bonheur. Si j’en avais eu le courage j’aurai même pu compter les points de vanille dans la glace. Môssieur est beaucoup audacieux, Halloween étant déjà présent partout dans la ville, une glace à la citrouille était proposée, c’est donc ce qu’il a pris. Il a bien aimé, j’ai goûté et j’ai pas aimé!

glaceconeyisland

 

Si j’ai un conseil à donner aux glaciers français c’est de revoir la taille des boules qu’ils vendent. Nous avons pris une boule chacun et chacune faisait la taille de 2 d’ici. J’avais fait le même constat à Rome. Franchement on n’a pas de bol nous les français !

Après cette après-midi de flânerie à Coney Island, nous sommes revenus au nord de Brooklyn vers notre logement. Nous sommes partis en quête d’un restaurant et nous sommes arrivés devant celui-ci à la vitrine plus que lumineuse. Il nous avait été vivement recommandé par un américain rencontré la veille.

JUNIOR’S RESTAURANT

11juniors

 

Une fois installés, nous avons constaté qu’il était référencé dans le Guide du Routard. Il y est indiqué que ce restaurant est très connu dans tout le pays pour ses cheesecakes, qui sont livrés sur tout le territoire américain.

La carte est plus que fournie et alléchante. Môssieur décide de tester un sandwich au pulled pork et moi pour un sandwich au homard. Plats très goûteux, le pulled pork TRES épicé et mon sandwich bon mais trop gros, je m’américanise en demandant un doggy-bag.

12juniors1 13juniors2

Pour le dessert, je n’ai plus de place donc je passe mon tour. Mais Môssieur en a encore un peu et il choisit parmi la douzaine de cheesecake proposé un red vevlet cheesecake.

Je goûte mais ça se confirme le cheesecake et moi ça fait 2!

14juniors3

 

ESS A BAGEL

Petite pause déjeuner dans une enseigne spéciale bagel. Nous prenons un bagel basique au cream-cheese et un bagel au cream-cheese olive tofu.

Il existe plusieurs boutiques dans la ville, le nôtre était sur Lexigton ave.

15essabagel1 16essabagel2korig

 

CLINTON ST. BAKING COMPANY

Nouveau brunch en cette belle matinée. A notre arrivée la salle était pleine, mais la serveuse a pris notre nom et nous a demandé de patienter dehors jusqu’à ce qu’une table se libère. Nous n’avons pas attendu plus de 10 mn.

17clintons1

18clintons2 19clintons3 20clintons4

J’ai pris des pancakes aux myrtilles et son warm maple butter et Môssieur de choisir une brioche french toast avec des bananes caramélisées et des noix de pécan.

Mes pancakes étaient très légers par rapport à leur épaisseur, la brioche fondante.

Si vous souhaitez y aller, faites bien attention à l’endroit où vous posez votre manteau et votre sac à main. En effet, le café étant servi à volonté , ça c’est bien, mais les serveurs ne font pas du tout attention aux gouttes de café qui tombent de leur pichet. Mon sac à main en a fait malheureusement les frais et maintenant je dois trouver le moyen de faire partir ces tâches de café!!!

Nous avons ensuite pris la direction de la High Line du côté Nord de Chelsea.

Vers 15H, nous filons vers Prospect Park à Brooklyn afin d’aller visiter le Botanic Garden. Après avoir perdu le sens de l’orientation dans le parc, nous nous sommes retrouvés à l’opposé de là où nous devions nous rendre. 16H approchant, j’ai ressenti comme une petite faim, nous avons donc dégainé le Routard afin de voir si une bonne adresse proche de l’endroit où nous étions était référencé et ce fût le cas.

TOM’S RESTAURANT

Nous nous rendons donc chez Tom’s Restaurant. En arrivant devant j’ai adoré la décoration extérieure pour fêter Halloween.

21toms1  P1080517

On nous tend la carte et là Môssieur se rend compte qu’il n’arrivera à avaler qu’un café, comme quoi tout arrive!! Me concernant j’ai une bonne faim, je choisis donc des crab cakes avec tous les accompagnements prévus avec soit une mash potatoes, des légumes croquants et du pain à l’ail. J’ose aussi y ajouter des oignons rings.

22toms2

Au final j’ai eu les yeux plus gros que le ventre comme on dit, je demande donc mon 2ème doggy-bag du séjour. On finira le soir, ou pas!

Dernier jour aux US, on décide donc de se cultiver en allant passer la matinée au MOMA.

FIVE GUYS

Une connaissance nous avait parlé de ce fast-food, alors en sortant du musée, on s’est rendu compte qu’il y en avait un 2 rues plus loin alors nous nous y sommes rendus. C’est un fast-food brut de pomme, c’est à dire que le marketing est réduit au minimum, les frites sont servies dans le sac en vrac et ils posent les sandwich par dessus. Mais au final, on s’en fiche ça le fait quand même!

J’ai pris un bacon dog, pour quand même en manger un avant de quitter le territoire américain, et Môssieur un little bacon burger avec oignons caramélisés et ketchup.

Il faut savoir que des dizaines de topping sont proposés gratuitement, il suffit de dire ce que l’on veut dans son sandwich et le prix reste le même!

23fiveguys1 24fiveguys2

 

GREENWICH VILLAGE BISTRO

Dernier repas à JFK avant de prendre l’avion. Pour moi une salade Caesar et une salade au poulet et avocat pour Môssieur.

25caesarsaladjfk 26salavocatchickenjfk

Et voilà BYE BYE New York City, see you soon!!!!

J’espère que ce long article vous aura donner envie d’aller dans cette ville pour la découvrir ainsi que de bonnes adresses de restaurants, si vous y allez bientôt et j’en connais. Comme vous l’avez constaté nous n’avons jamais mis les pieds dans des enseignes qui se sont déjà implantés dans notre pays, car cela n’aurait eu aucun intérêt.

J’ai pris d’autres photos pour d’autres articles culinaires qui viendront bientôt!

Donc à suivre………….

 

 

 

 

Curry de poulet et riz basmati

Aujourd’hui c’est la dernière recette que je programme avant mon retour parmi vous demain. C’est bien dans ces circonstances d’avoir quelques articles en stock.

Voyage en Inde pour un Curry de poulet tout en saveurs.

currypoulet

Pour 2 personnes:

2 blancs de poulet

1 brique de lait de coco de 20 cl

2 CàC de curry en poudre

1 oignon nouveau

180 g de riz basmati

Sel, poivre et huile

Cuire le riz comme indiqué sur le paquet.

Couper le poulet en cube. Faire chauffer l’huile dans une casserole. Faire dorer les cubes de poulet, saler et poivrer. Verser le lait de coco sur le poulet, puis la poudre de curry, bien mélanger. Baisser le feu et faire cuire environ 15 mn.

Ciseler l’oignon nouveau. Disposer-le sur les dès de poulet et servir dans des jolis bols.

तुम और अलविदा धन्यवाद

Tartelette framboise et chantilly pistache

sableframbpistach

Il y a quelques semaines, je vous ai posté la recette des sablés bretons. Un sablé breton c’est bon, sur ce point on est bien d’accord, mais si on peut le sublimer grâce aux dernières framboises fraîches de la saison pourquoi s’en priver? Ici, j’ai donc utilisé le sablé breton comme base pour réaliser des tartelettes individuelles aux framboises avec une chantilly pistache.

Pour 4 tartelettes

4 sablés bretons (recette ICI)

2 barquettes de framboises

80 g de chocolat blanc

180 g de crème fleurette

12 g de pâte de pistache

Couper le chocolat en morceaux et le mettre dans un saladier avec la pâte de pistache. Faire bouillir la crème et la verser sur le chocolat. Mélanger au fouet pour bien faire fondre le chocolat. Laisser complètement refroidir avant de mettre au réfrigérateur au moins 4 heures, avant de monter la chantilly.

Monter la chantilly au fouet. La mettre dans une poche à douille et monter vos tartelettes.

Décorer avec un peu de sucre glace et déguster!

Boeuf aux oignons et nouilles sautées

Je suis là, mais je ne suis pas là. A l’heure où vous lirez ces quelques lignes je serai en partance voir même peut être déjà dans les airs pour une petite semaine de congés bien mérités! Mais la technologie étant bien faite on peut programmer la publication d’articles sans avoir besoin d’être devant son petit écran d’ordinateur. Je vous invite donc à déguster des yeux d’abord puis « papillement » parlant en réalisant ce plat!

boeufoignonnouilles

Un petit tour en Asie aujourd’hui. Le boeuf aux oignons a été de mémoire, le premier plat chinois que j’ai mangé de ma vie, et j’avoue que je n’ai pas été déçue à l’époque. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui je vous invite à me suivre dans ce pays lointain et aux coûtumes culinaires OH!!! combien différentes des nôtres.

Pour 4 personnes

4 nids de nouilles chinoises

2 pavés de boeuf

2 oignons, voire plus si vous aimez beaucoup beaucoup!

15 cl de sauce soja, huile

Pour les nouilles, je vous invite à suivre le conseil de préparation sur le paquet. Je vous conseille juste à rajouter un bouillon cube dans l’eau de cuisson, afin que les nouilles aient un bon goût.

Détailler les pavés en tranches. Couper les oignons en fines lamelles.

Faire chauffer le wok à sec. Verser quelques gouttes d’huile avant d’y faire revenir les oignons. Compter une dixaine de minutes avant de faire revenir le boeuf. Bien remuer les aliments. Verser la sauce soja, elle va devenir un peu sirupeuse. Mettre les nouilles dans le wok, bien mélanger et servir de suite.