Mois : mai 2013

Tatin de tomates cerises

tatin tomates cerises

Après la version sucrée de Christophe Michalak, une version salée qui peut se servir en entrée ou en plat avec une salade ou de la charcuterie.

Pour 4 personnes

1 rouleau de pâte feuilletée

1 barquette de tomates cerises

4 CàS de vinaigre balsamique

4 CàS de sucre en poudre

Préchauffer le four à 180°

Dérouler votre rouleau de pâte feuilletée et couper-le en 4 cercles un peu plus grand que le diamètre de vos moules. Laver et couper les tomates cerises en 2.

Dans une casserole mettre le vinaigre et le sucre et faire chauffer à feu moyen pour obtenir votre caramel balsamique. Quand celui-ci est prêt le faire couler sur toute la surface de vos petits moules. Déposer dessus les tomates face bombée vers le haut. Enfourner pour 10 mn. Sortir les moules du four et disposer sur les tomates un quart de pâte feuilleté comme sur une tatin sucrée. Faire un petit trou au centre pour éviter que la pâte ne gonfle.

Enfourner pour 25 mn.

Le démoulage sera quelque peu délicat, à moins que quelqu’un ait une super astuce à me donner pour éviter que quelques tomates ne restent collées au moule.

Servir de suite avec une salade verte ou comme ici avec des tranches de noix de jambon.

 

Défi Michalak Part III: Iles flottantes

Aujourd’hui, on va rêver d’îles sucrées paradisiaques.

Voici la version originale,

Crème anglaise pour 4 personnes

187,5 g de lait entier ou à défaut demi-écrémé

37,5 g de crème fleurette

60 g de jaunes d’oeufs ou 3 jaunes

50 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille

Faire chauffer dans une casserole le lait, la crème et la gousse de vanille. Pendant ce temps fouetter les jaunes avec le sucre en poudre. Une fois le liquide chaud, le verser dans les jaunes tout en fouettant pour éviter que les jaunes ne cuisent. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire en remuant constamment jusqu’à atteindre la température de 85°. Couper la cuisson tout de suite et verser dans un saladier en passant la crème à travers un tamis pour récupérer la gousse et les gros grains de crème éventuels. Filmer la crème au contact et mettre au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Meringue pour 4 personnes

90 g de blancs ou 3 blancs

40 g de sucre en poudre

100 g de fruits secs caramélisés

Monter les blancs au robot en versant petit à petit le sucre en poudre.

Préchauffer le four à 180°

Là j’avoue j’ai dû investir dans un moule flexipan en demi sphère pour réaliser cette recette au plus près de l’originale. Mais je pense qu’on peut présenter les îles comme des petits dômes sur une plaque de cuisson pour les 3 minutes de cuisson au four.

Réserver les îles sur une assiette après y avoir mis un film alimentaire et mettre au réfrigérateur.

Au moment de servir, prendre une demi sphère et la rouler dans les fruits secs, la disposer dans une assiette creuse. Faire de même avec une autre demi sphère et la disposer sur la première. Verser sur le dessus de la crème anglaise.

Et maintenant il ne reste qu’à les déguster.

Et voici la mienne,

ileflotante

Caesar Salad

caesarsalad

A la recherche de la Caesar Salad perdue!! Lors de notre US road trip de l’an dernier, j’ai eu la chance de pouvoir en tester pas mal et la nostalgie de cette salade m’a submergé. Ne sachant pas quand je retournerai dans ce pays pour en déguster des nouvelles, je me suis mise en quête de la recette afin de la réaliser moi-même.

Après recherche, le plus important dans cette recette c’est la sauce, c’est elle qui fait tout!

Pour 4 personnes

1 salade romaine, ou iceberg comme ici, je n’ai pas trouvé de romaine!

1 barquette de poitrine fumée

4 tranches de pain rassis

1 petite boite d’anchois

1 citron

1 CàS de moutarde

1 CàC de sauce Worcestershire

huile d’olive

4 gousses d’ail

40 g de parmesan râpé

Peler et hacher 2 gousses d’ail et les mettre dans un bol avec de huile d’olive. Laisser infuser quelques minutes. Couper le pain en croûtons. Faire chauffer une poêle à sec. Mettre le pain dans le mélange ail/huile. Bien mélanger pour que le pain s’imprègne bien. Essorer l’excédent d’huile et mettre le pain dans la poêle bien chaude. Faire dorer les croûtons environ 10 mn. Les débarrasser sur une assiette avec du papier absorbant pour enlever l’excédent d’huile.

Disposer sur une plaque allant au four une feuille de papier sulfurisé puis mettre les tranche de poitrine et les faire griller au four. Cela prend entre 8 à 10 mn.

Pour la sauce dans un bocal, mettre environ 8 filets d’anchois. Peler et dégermer les 2 gousses d’ail restantes. Verser 3 CàS de jus de citron. Mixer le tout quelques secondes avec votre robot plongeant. Mettre la moutarde, le parmesan, la sauce Worcestershire, poivrer. Mixer de nouveau. Rajouter l’huile au fur et à mesure afin de monter la sauce comme vous le feriez pour une mayonnaise. (Vous n’utiliserez pas toute la sauce préparée pour cette salade alors conserver-là dans un bocal fermé au réfrigérateur pendant quelques jours)

Nettoyer et couper votre salade en gros tronçons. La mettre dans un saladier. Y disposer les croûtons. Couper la poitrine en morceaux, la mettre sur la salade. Verser de la sauce sur la salade et déguster!

Mon avis: très bonne mais elle n’a pas le goût de là-bas! L’ambiance et le voyage ont dû modifier la perception de mes papilles lors de ce voyage!

 

Défi MICHALAK Part II: le Fraisier

Oui oui je sais, je me suis faite attendre pour la 2ème épreuve de ce défi, mais c’est pour mieux le réussir (enfin ça c’est vous qui allez en juger). Déjà il faut se décider sur le dessert à réaliser. Quand cette première étape est passée, il faut trouver le week end idéal, bon là j’avoue le mauvais temps ambiant m’a bien aidé, mais c’est pas une raison pour que ça continue. Ensuite il faut faire la liste des ingrédients à acheter et ENFIN on met son tablier et on se jette à l’eau.

Le choix du jour s’est porté sur le Fraisier à la crème de pistache. La photo originale ci-dessous me donne personnellement envie de me jeter dans cette mousseline à la pistache, mais bon, il ne faut pas jouer avec la nourriture.

 fraisier

Avant de commencer la recette, j’ai un petit reproche à faire sur ce livre. En effet, dans cette recette, Christophe fait références à des préparations présentées en fin de livre, mais les quantités sont différentes de celles nécessaires pour la réalisation de ce fraisier. J’ai donc pris le parti parfois de diminuer les quantités (je le précise à chaque fois) pour ne pas en avoir de trop à la fin dont je ne saurais que faire sur le moment. Excuse-moi Christophe pour cette initiative personnelle.

Pour un gâteau de 20 cm de diamètre, soit pour 8 personnes

1ère étape: Crème pâtissière (j’ai divisé les quantités par 2 par rapport au livre)

250 g de lait ou 25 cl

1 gousse de vanille

64,5 g de jaunes d’oeufs frais, soit 2,5 jaunes environ

50 g de sucre en poudre

20 g de maïzena

25 g de beurre

Faire bouillir le lait et la gousse de vanille. Blanchir les jaunes avec le sucre en poudre puis mettre la maïzena. Verser un peu de lait dans les oeufs pour délayer le mélange, puis reverser le tout dans la casserole et faire épaissir la crème. Stopper la cuisson, enlever la casserole du feu, incorporer le beurre dans la crème. La verser dans un saladier, la filmer au contact puis la faire refroidir complètement avant de s’en servir pour la suite de la recette.

2ème étape: Biscuit cuillère

60 g de farine T55 ou 45 si vous n’avez pas

60 g de fécule de pomme de terre

180 g de blancs d’oeufs soit 6 blancs environ

125 g de sucre en poudre

100 g de jaunes d’oeufs soit 5 jaunes environ

Monter les blancs en neige au robot, mettre le sucre petit à petit. Verser les jaunes d’oeufs à l’intérieur et les incorporer avec une spatule. Tamiser la farine et la fécule et les incorporer à la préparation très délicatement pour ne pas casser les blancs.

Préchauffer le four à 180°.

Mettre une feuille de papier cuisson sur une plaque après avoir dessiner le diamètre de votre cercle sur une face. Etaler la préparation en respectant cette limite pour ne pas devoir couper trop de biscuit avant de monter l’entremet. Vous devez donc faire 2 cercles de biscuit de 20 cm de diamètre. Mettre au four pour environ 12 mn. Le biscuit est cuit quand il a une couleur caramel clair et que la pâte se remet en forme quand on appuie délicatement dessus. Faire refroidir sur une grille.

3ème étape: Jus de fraises cuisson

250 g de fraises fraîches

25 g de sucre en poudre

Couper les fraises dans un saladier et verser le sucre dessus. Filmer, percer le film pour éviter qu’il ne gonfle. Mettre au bain marie et faire cuire environ 30 mn. Débarrasser dans un tamis, ou un égouttoir à grille fine, au dessus d’un saladier et laisser égoutter pendant environ 30 mn.

4ème étape: Crème au beurre (j’ai là aussi divisé les quantités par 2 par rapport au livre)

125 g de sucre en poudre

37,5 g d’eau

75 g d’oeufs frais soit 1,5 oeufs environ

250 g de beurre à température ambiante

Battre les oeufs au robot à vitesse moyenne. Mettre le sucre et l’eau dans une casserole. Là, il est indispensable d’avoir un thermomètre de cuisine car il faut faire cuire ce mélange à 121°, pas plus pas moins!!! Si le sucre accroche aux bords, vous pouvez utiliser un pinceau mouillé d’eau froide pour nettoyer. Stopper la cuisson du sucre à 121° et verser tout doucement sur les oeufs en continuant de les battre sans changer la vitesse. Fouetter jusqu’au complet refroidissement avant d’y incorporer le beurre petit à petit. Augmenter la vitesse pour bien aérer cette préparation. Réserver au frais.

5ème étape: Crème mousseline pistache

Crème pâtissière

Crème au beurre

50 g de pâte de pistache (c’est 60 g dans le livre, mais là personnellement même 50 g je trouve que c’est un peu trop « fort » en goût)

Reprendre la crème pâtissière, la battre au robot en incorporant la pâte de pistache. Ajouter la crème au beurre. Fouetter énergiquement pour bien alléger cette crème mousseline.

6ème étape: Montage de l’entremet

250 g de fraises fraîches

20 g de pistache

50 g de confiture de fraises

50 g de confiture d’abricot

Mettre votre cercle sur le plat de présentation, mettre du rhodoïde (feuille de plastique relativement rigide pour pouvoir facilement démouler l’entremet) à l’intérieur.

Mettre un premier disque de biscuit cuillère au fond du moule. L’imbiber de jus de fraises cuisson au pinceau. Prendre les plus belles fraises et les couper en 2 pour les disposer sur tout le tour du cercle. Garnir avec la moitié de la crème mousseline à l’aide d’une poche à douille. Disposer sur tout le biscuit les fraises restantes (en garder 2 ou 3 pour la décoration finale), en les enfonçant un peu dans la crème mousseline. Les recouvrir avec le reste de la crème mousseline. Lisser le mieux possible la crème avant de disposer dessus le 2ème disque de biscuit. Verser encore du jus de fraises cuisson dessus. Déposer au réfrigérateur pendant 2 heures au moins.

Sortir l’entremet, étaler à la cuillère de la confiture de fraises et d’abricot.

Enlever le cercle, puis délicatement la feuille de rhodoïde. Disposer les fraises entières (à savoir qu’il ne faut jamais mettre les décors au milieu ça fait moche, j’ai retenu ça en préparant le CAP), quelques pistaches.

Et maintenant il n’y a plus qu’à déguster.

Voilà ci-dessous les photos de ma réalisation, à vous de dire!!!!

fraisier1

fraisier2

 

fraisier4

Pulled Pork

pulled pork

Plus c’est long, plus c’est bon comme on dit!

Et bien là c’est tout ce qu’il y a de plus vrai! En effet, cette recette prend 5 heures de cuisson avant de pouvoir la déguster mais, là croyez-moi ça vaut bien ce sacrifice de temps!

J’ai dégusté un sandwich au pulled pork en mars dernier lors d’un week end à Londres et j’en suis tombée sous le charme j’ai donc cherché à reproduire la recette à la maison parce que les A/R pour Londres tous les mois pour en manger, je n’en ai pas les moyens ni forcément l’envie non plus d’ailleurs.

Pour 8 personnes

900 g d’épaule de porc

1 oignon rouge

2 gousses d’ail

45 g de sucre cassonade

18 cl de ketchup maison ou bio

2 CàS de moutarde

1 CàS de paprika fumé

1 CàS de cumin en poudre

75 ml de vinaigre de cidre

75 ml de Worcestershire sauce

Sel, poivre et huile

Il vous faut une cocotte en fonte qui puisse aller au four c’est très important!

Eplucher l’ail et l’oignon. Couper l’oignon et écraser l’ail pour n’avoir que la pulpe. Faire chauffer l’huile, y déposer la viande pour la faire colorer sur toutes les faces. Verser l’oignon et l’ail autour de la viande.

Préchauffer le four à 140°.

Mélanger dans un saladier tous les autres ingrédients. Saler et poivrer la viande, verser la sauce dans la cocotte ainsi qu’un verre d’eau. Remuer l’ensemble. Couvrir et porter à ébullition.

Mettre la cocotte au four pour 5 heures de cuisson. Sortir la cocotte du four 3 ou 4 fois pendant cette période afin de retourner la viande pour qu’elle s’imprègne bien de la sauce et qu’une partie ne soit plus sèche qu’une autre.

Au bout de ces 5 heures, retirer la viande de la cocotte et la mettre dans un plat afin de pouvoir l’effilocher à l’aide de 2 fourchettes. Remettre la viande dans la cocotte et bien mélanger le tout. Et c’est ENFIN prêt!!!!!

Pour déguster cette viande j’ai aussi fait des petits pains mais n’étant pas entièrement satisfaite du résultat je me mets en quête d’une autre recette. Vous pouvez utiliser des pains pour hamburger ça va très bien avec.

Prévoyer quand même des assiettes car on se met de la sauce plein les doigts et ça coule mais c’est trop bon!!!

Pour info, j’ai fait la cuisson en 2 jours, pas le courage de me lever aux aurores dimanche pour que ce soit prêt pour le déjeuner alors 3 heures de cuisson samedi soir et le reste le dimanche matin.