Souvenir du Québec: cupcakes aux pommes et noix et chantilly au sirop d’érable

De retour dans ma cuisine! Je ne sais pas vous, mais plus je prends de l’âge, plus je mets longtemps à me remettre du jetlag. Là il m’a bien fallu plus d’une semaine pour retrouver mes repaires, mais c’est bon ça y est…. jusqu’au prochain voyage  :mrgreen: !

Lorsque nous attendions notre vol retour à l’aéroport de Montréal, il y avait une boutique spécialisée autour du sirop d’érable. J’y ai trouvé du sucre de sirop d’érable. Il est tellement fin qu’on peut le considérer comme du sucre glace, idéal donc pour réaliser de la crème chantilly. J’en ai donc acheté une boite et aujourd’hui je vous propose ces cupcakes aux pommes, noix et sa chantilly au sirop d’érable.

   cupcakeerable2

Pour 8 muffins :

  • 1 pomme
  • 40 g de cassonade
  • 140 g de farine
  • 1 cc de levure chimique
  • 50 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 5 cl de lait
  • quelques noix, garder les plus beaux pour la décor finale

Préchauffer le four à 180°.

Eplucher la pomme et la couper en petits dés.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, l’oeuf, le lait, le beurre fondu, la cassonade. Mélanger.

Ajouter les pommes et les noix dans la préparation et mélanger délicatement.

Verser la préparation dans les moules à muffins.

Enfourner pour 30 minutes environ.

Pour la chantilly au sirop d’érable:

  • 20 cl de crème fleurette au mascarpone
  • 2 CàC de sucre glace de sirop d’érable

Mettre le bol et le fouet au frais 2 heures avant.

Monter la chantilly en ajoutant le sucre quand la crème commence à monter.

Verser la chantilly dans une poche à douille avec la douille de votre choix cannelée ou lisse.

Pocher sur les muffins refroidis. Décorer avec les cerneaux.

cupcakeerable1

cupcakeerable

Le sucre de sirop d’érable est d’un goût très discret mais une fois qu’il rencontre les papilles gustatives c’est un ravissement!

Entremet Cappuccino Vanille

A l’occasion de l’anniversaire de Mister Glouton, j’ai invité quelques amis à la maison et j’ai eu envie d’un repas « italien ».

J’ai proposé pour le salé une pizza maison et pour le dessert j’ai eu envie de réaliser un entremet au cappuccino et à la vanille.

 P1110394

Je vais essayer d’être la plus précise possible dans mes explications car j’ai omis de faire des photos de plusieurs étapes, alors je préfère ne vous mettre que le rendu final ainsi qu’une photo de coupe et zapper les quelques autres.

Pour un entremet de 20 cm de diamètre:

Pour le socle:

  • 40 g de riz soufflé nature
  • 1 tablette de praliné

Prendre un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre, le poser sur du papier film et bien le faire adhérer afin de fermer hermétiquement l’une des 2 ouvertures. Le poser sur une assiette bien plate ou une plaque.

Faire fondre le praliné. Mettre le riz dans un grand saladier et verser le praliné. Bien mélanger et verser dans le cercle en essayant de bien aplatir. Poser une feuille d’aluminium sur le dessus et mettre au réfrigérateur. Je l’ai personnellement réalisé le mercredi soir pour servir le dessert le samedi soir, et cela n’a posé aucun problème.

Pour la mousse mascarpone vanille:

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 62 g de sucre en poudre
  • 21 g d’eau
  • 150 g de crème fleurette
  • 150 g de mascarpone
  • 1,8 feuille de gélatine
  • 1 gousse de vanille

Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

Séparer les blancs des jaunes. Mettre les jaunes dans le bol de votre robot et commencer à les faire monter en 1 vitesse. Faire chauffer l’eau et le sucre dans une casserole jusqu’à la température de 121°. Le verser sur les jaunes et continuer à faire monter le sabayon en augmentant la vitesse pendant environ 10 mn le temps que le tout refroidisse.

Mélanger le mascarpone dans un saladier avec les graines de la gousse de vanille. Essorer la gélatine et la faire fondre dans une casserole. Ajouter la gélatine au mascarpone en remuant bien. Verser le sabayon et mélanger délicatement.

Faire monter la crème fleurette en chantilly et l’incorporer dans le premier appareil.

Sortir le socle du réfrigérateur et verser les 2/3 de la mousse mascarpone vanille dessus. Entreposer au congélateur pour au moins 2 heures. (Je l’ai réalisé la veille, soit vendredi soir)

Pour la mousse au cappuccino:

  • 3 feuilles de gélatine
  • 127,5 g de crème fleurette
  • 135 g de chocolat au lait
  • 135 g de chocolat blanc
  • 2 CàS de cappucino en poudre
  • 315 g de crème fleurette

Faire bouillir les 127,5 g de crème fleurette avec le cappuccino en poudre.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Essorer la gélatine. L’incorporer dans le cappuccino chaud.

Hacher les chocolats et verser la crème au cappuccino en 3 fois en mélangeant bien entre chaque ajout.

Laisser refroidir.

Monter les 315 g de crème fleurette en chantilly. Incorporer dans la crème précédente.

Pour le montage:

Sortir le socle à la mousse de mascarpone vanille du congélateur. Le déposer sur un support de présentation ou sur le plat de service.

Prendre un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre. Le déposer autour du socle en essayant de garder 1 cm de chaque côté, disposer du rhodoïd à l’intérieur du cercle.

Verser la mousse cappuccino délicatement, en veillant bien à ce qu’elle coule jusqu’au fond pour éviter des « trous ».

Entreposer au réfrigérateur au minimum 4 heures.

Pour la décoration:

Enlever délicatement le cercle ainsi que le rhodoïde.

Utiliser le reste de la mousse mascarpone/vanille pour déposer des quenelles sur la surface.

Ma première idée de décoration était de réaliser une gelée de café puis d’y découper des cercles avec des emporte pièces de taille différente et de les disposer sur toute la surface de l’entremet, mais celle-ci n’a pas pris. Je n’ai pas mis assez de gélatine. Je n’ai mis qu’une feuille pour un café de 250 ml et ce n’était pas suffisant. Donc si vous souhaitez réaliser cette gelée je vous conseille d’en mettre 2 feuilles.

P1110393

Voilà une photo de coupe prise lors du repas donc la lumière n’est pas géniale mais on voit bien les différentes couches de cet entremet.

P1110396

Je pense que les fans de café en général, et de cappuccino en particulier, seront ravis de ce dessert!

Brioche butchy, ou extra moelleuse sans beurre

Cela fait pas mal de temps que je voyais et que j’entendais parler d’une brioche ultra moelleuse, réalisée sans beurre, appelée aussi la « brioche butchy ».

Hier après-midi je me suis lancée et je vous présente le résultat!

briochebunchy2

Pour une brioche:

  • 500g de farine
  • 10g de levure de boulanger fraiche (ou 4g de sèche)
  • 200g de crème fraîche épaisse entière, j’ai pris de la crème d’Isigny mais ce n’est pas obligatoire
  • 70g de sucre
  • 2 oeufs
  • lait: pour la quantité, il faut peser les oeufs et ajouter du lait pour arriver à 200g (oeuf+lait)
  • 1 cc de sel
  • 1/4 de fève tonka râpée (en option)

J’ai encore fait fonctionner « James ». Si je ne vous en ai jamais parlé je m’en excuse et je lui présente à lui aussi! James c’est mon robot pâtissier d’une très grande marque américaine! Je l’adore, je l’aime même, il m’aide beaucoup lorsque je me lance dans de grandes préparations.

Pourquoi James, tout simplement parce que je suis une fan inconditionnelle de « l’Agent secret au service de sa majesté » à savoir 007 James Bond. J’ai trouvé drôle d’appeler mon robot comme lui, il est à mon service et j’ai l’impression d’être une reine avec lui!  :mrgreen:

Verser dans le bol du robot tous les ingrédients en commençant par la levure, et en finissant par le sel.

Lancer le pétrissage à la vitesse 2 pendant environ 10 mn.

Préchauffer le four à 40°. Recouvrir le bol d’un linge humide. Stopper le four en y déposer le bol pour environ 1h30 de pousse.

Une fois que la pâte a doublé de volume, la dégazer.

Fariner le plan de travail et verser le pâton. Bouler la pâte et former des boules en fonction de la taille de votre moule. J’en ai fait 9, mais on peut facilement en faire des plus petites si votre plat est plus grand. Les déposer à l’intérieur au fur et à mesure.

Faire préchauffer le four à 40°. Enfourner le plat pour une nouvelle pousse et stopper le four. Faire pousser environ 30 mn avec de nouveau le linge humide.

briochebunchy1

Sortir le moule du four et le faire préchauffer à 150°.

Enfourner environ 25 mn.

briochebunchy

En sortant la brioche du four, le parfum de la fève tonka a embaumé toute la cuisine.

Laisser refroidir avant de décorer avec du sucre glace.

Cette brioche est une vraie réussite et un réel plaisir gustatif, la fève tonka a bien parfumé toute la pâte et mon thé par la même occasion car j’ai l’habitude de faire « trampouille » de mon pain ou des viennoiseries que je mange au petit déjeuner.

Gâteau aux noix

A Noël dernier, mes parents nous ont offert un carton rempli de noix, il me fallait donc trouver un moyen d’en écouler une grande quantité en une fois.

gateaunoix

J’ai opté pour ce gâteau très simple à réaliser et que j’avoue ne jamais avouer goûter par le passé. C’est parti!!

Pour un gâteau aux noix:

  • 170 g de cerneaux de noix
  • 4 oeufs
  • 50 g de farine
  • 80 g de beurre plus une noix de beurre
  • 100 g de sucre cassonade

Faire fondre le beurre.

Séparer les blancs des jaunes.

Fouetter les jaunes avec la cassonade. Verser le beurre fondu, mélanger puis verser la farine et mélanger de nouveau.

Concasser les cerneaux et les verser dans la pâte.

Préchauffer le four à 210°.

Beurrer et farine un moule à manqué de 22 cm de diamètre.

Monter les blancs et les incorporer délicatement dans la pâte.

La verser dans le moule et enfourner pour environ 30 mn.

Penser à vérifier à la cuisson à l’aide d’un couteau, je l’ai personnellement sorti au bout de 27 mn.

Je suis très satisfaite de ce dessert, c’est tout simple et très bon. La prochaine fois je remplacerai les noix par des noisettes!

Tacos de pulled beef et coleslaw

Suite à notre déjeuner dans un bar où j’avais dégusté des tacos au pulled pork, j’ai eu envie de réitérer l’expérience à la maison mais en remplaçant le porc par du boeuf. Afin de contrebalancer cette abondance de viande, je l’ai accompagné d’un coleslaw maison lui aussi forcément.

P1110375

Pour le pulled beef:

  • 500 g de viande à fondue
  • 1 oignon rouge
  • 2 gousses d’ail
  • 45 g de sucre cassonade
  • 25cl de ketchup maison ou bio
  • 2 CàS de moutarde
  • 1 CàS de paprika fumé
  • 1 CàS de cumin en poudre
  • 75 ml de vinaigre de cidre
  • 75 ml de Worcestershire sauce
  • Sel, poivre et huile

Il vous faut une cocotte en fonte qui puisse aller au four c’est très important!

Eplucher l’ail et l’oignon. Couper l’oignon et écraser l’ail pour n’avoir que la pulpe. Faire chauffer l’huile, y déposer la viande pour la faire colorer sur toutes les faces. Verser l’oignon et l’ail autour de la viande.

Préchauffer le four à 135°.

Mélanger dans un saladier tous les autres ingrédients. Saler et poivrer la viande, verser la sauce dans la cocotte ainsi qu’un verre d’eau. Remuer l’ensemble. Couvrir et porter à ébullition.

Mettre la cocotte au four pour 4 heures de cuisson. Sortir la cocotte du four 3 ou 4 fois pendant cette période afin de retourner la viande pour qu’elle s’imprègne bien de la sauce et qu’une partie ne soit pas plus sèche qu’une autre.

Au bout de ces 4 heures, retirer la viande de la cocotte et la mettre dans un plat afin de pouvoir l’effilocher à l’aide de 2 fourchettes. Remettre la viande dans la cocotte et bien mélanger le tout.

Pour le coleslaw:

  • 400 g de chou blanc (j’ai trouvé un sachet déjà tout préparé alors je l’ai pris)
  • 1 carotte
  • 2 CàS de mayonnaise
  • 1 yaourt nature
  • 2 CàS de vinaigre blanc
  • 2 CàC de sucre

Râper les légumes. Préparer la « vinaigrette » dans un grand saladier en mélangeant tous les ingrédients. Incorporer les légumes dans la vinaigrette, mélanger. Et c’est prêt!

Je ne pensais vraiment pas que le coleslaw était si facile à préparer, je pense en faire plus souvent à l’avenir!

Il vous faudra aussi un paquet de « barquettes tacos ».

Ce plat se déguste à la bonne franquette je dirai. Déposer tous les ingrédients sur la table et chacun fera à sa sauce. A savoir le coleslaw sous le pulled beef ou à l’inverse le pulled beef sous le coleslaw dans la barquette!

Prévoir des assiettes car la sauce de la viande ajoutée à celle du coleslaw ça fait beaucoup mais c’est un vrai plaisir!

Pour info, j’ai fait la cuisson en 2 jours, pas le courage de me lever aux aurores pour que ce soit prêt pour le déjeuner alors 2 fois 2 heures de cuisson sur 2 jours.