Black and white crêpes

En prévision de la Chandeleur qui a lieu mardi et des 3 ans de mon blog, déjà comme le temps passe vite je n’en reviens toujours pas d’être parmi vous depuis tout ce temps, j’ai réalisé des crêpes.

Cela faisait longtemps et j’avoue que ça m’avait manqué. Il faut que j’en refasse plus souvent, je ne peux pas m’en passer!

A cette occasion j’ai eu envie d’en faire de 2 parfums, à la vanille et au cacao.

crepes

Pour 20 crêpes environ:

  • 180 g de farine
  • 40 g de maïzena
  • 20 g de cacao amer
  • 6 oeufs
  • 1 CàC de sel fin
  • 2 CàS d’huile
  • 1/2 L de lait
  • 1/2 CàC de vanille liquide
  • sucre en poudre

Préparer la pâte nature en mélangeant la farine, la maïzena, le sel, les oeufs, l’huile et le lait. Fouetter bien afin d’éviter les grumeaux.

Séparer la pâte dans 2 bols. Dans le premier verser la vanille liquide et dans le deuxième le cacao amer.

Faire chauffer de l’huile dans une crêpière et réaliser les crêpes jusqu’à épuisement des pâtes.

Sucrer les crêpes et les piler en 4 ou les rouler, comme vous souhaitez.

Vous me connaissez, je ne vous cache rien, je suis un peu déçue par l’épaisseur de mes crêpes. Ma maman elle arrive à les faire toutes fines toutes fines en versant pile poil la quantité juste de pâte et moi bin non j’y arrive pas, j’ai pas le coup de main, j’en verse toujours un peu trop et donc ça donne des crêpes un peu épaisses.

Bref, y’a pas mieux que les crêpes de maman!!!!

Quoiqu’il en soit, il n’en reste déjà plus une miette  :mrgreen:

Tarte à la crème de Benoit Castel

En feuillant le dernier magazine Fou de Pâtisserie n°15, je suis tombée sur cette tarte qui m’a aussitôt donné envie de la réaliser. Le pâtissier créateur est Benoit Castel, il propose cette tarte dans sa boutique « Liberté » au 39 rue des Vinaigriers dans le 10ème arrondissement de Paris.

 tartecreme2

Le seul petit reproche que je pourrais faire à ce magazine est par rapport aux quantités indiquées dans les recettes. En effet, j’ai respecté scrupuleusement celles-ci et je me suis retrouvée avec un surplus de pâte sablée, idem pour la crème pâtissière et la crème chantilly. Je vous donne les quantités identiques à celles écrites dans le magazine, mais vous saurez d’avance que vous aurez du rab. Vous pourrez en faire 2.

Pour la pâte sablée:

  • 240 g de beurre froid
  • 150 g de sucre glace
  • 50 g de poudre d’amande
  • 1 gousse de vanille
  • 80 g d’oeufs
  • 400 g de farine

Mettre dans votre robot, après avoir mis le couteau, le beurre, le sucre et la poudre d’amande. Mettre le robot en marche sur la fonction « pulse ». Ajouter les oeufs et les graines de vanille. Pulsez à nouveau. Verser la farine pour finir. Pulser quand secondes le temps que la pâte se forme. Verser dans un papier film, bien amalgamer, refermer le papier film puis disposer au réfrigérateur pour une nuit.

Le lendemain, sortir la pâte.

J’ai utilisé un cercle de 22 cm de diamètre. J’ai coupé mon pâton en 2. Etaler le pâton plus grand que le cercle. Beurrer le cercle, poser une feuille de cuisson sur une plaque. Disposer la pâte dans le cercle, couper le surplus et le mettre au congélateur avec l’autre moitié pour une utilisation future.

Préchauffer le four à 155°.

Piquer la pâte et enfourner pour 18 mn.

Pour la crème pâtissière:

  • 500 g de lait
  • 100 g de sucre en poudre
  • 80 g de jaunes d’oeuf
  • 50 g de fécule
  • 30 g de beurre
  • 1 gousse de vanille

Couper la gousse et la lait chauffer avec le lait.

Blanchir les jaunes avec le sucre. Ajouter la fécule. Verser la moitié du lait chaud sur les oeufs, bien mélanger. Reverser dans la casserole et faire chauffer doucement le temps que la crème prenne. Ajouter le beurre.

Verser sur une assiette et laisser refroidir.

Pour la chantilly:

  • 375 g de crème fleurette
  • 375 g de crème épaisse d’Isigny
  • 40 g de sucre glace
  • 1/2 gousse de vanille

Mettre tous les ingrédients dans un robot avec le fouet. Monter la crème ferme.

Montage de la tarte.

Disposer le fond de tarte sur une plat. Verser de la crème pâtissière et l’étaler à l’aide d’une spatule coudée.

Verser la crème chantilly dans une poche à douille et pocher sur la tarte.

tartecreme

Mettre au frais jusqu’au moment du service.

tartecreme3

Excusez ce pochage plutôt raté, je ne sais pas pourquoi mais ce matin la poche à douille n’était pas mon amie.

M’enfin le goût doux de la crème pâtissière mariée à la chantilly est un vrai bonheur!

 

Brioche des Rois 2016

Originaire du Sud Ouest, à l’occasion de l’Epiphanie j’ai plus souvent mangé des brioches des rois que des galettes des rois, et j’en viens presque à me dire que je préfère les premières aux secondes.

briocherois2

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui je vous propose cette Brioche des Rois.

Pour une brioche:

  • 280 g de farine
  • 10 g de levure fraîche
  • 80 ml de lait tiède
  • 1 oeuf
  • 4 CàS de sucre en poudre
  • 1/2 CàC de sel
  • 70 g de beurre mou
  • Sucre en grains
  • Fruits confits
  • 1 fève

La veille:

Tiédir le lait, puis verser quelques cuillères à soupe sur la levure émiettée. Laisser fondre quelques minutes.

Verser dans le bol de votre robot dans l’ordre: le sucre, le sel, la farine, l’oeuf battu, le lait puis le mélange lait/levure.

A l’aide du crochet, lancer le pétrissage à la vitesse la plus lente le temps que le pâton se forme, soit entre 7 à 8 mn pour mon robot.

Incorporer en petits morceaux le beurre et continuer le pétrissage une bonne dizaine de minutes.

Disposer le pâton dans un saladier recouvert d’un torchon propre et laisser reposer, le temps que la pâte refroidisse, une bonne heure à température ambiante.

Disposer au réfrigérateur pour la nuit.

Le lendemain:

Sortir le pâton, puis laisser-le remonter un peu en température avant de le pétrir de nouveau environ 5 mn.

Incorporer la fève puis former une boule. Laisser à température une dizaine de minutes avant de former la couronne.

A l’aide de votre coude, faire un trou au centre de la boule puis élargisse-le à l’aide de vos mains, comme un gros donut en fait.  :mrgreen:

Disposer une feuille de cuisson sur une plaque. Poser la brioche sur la plaque et laisser la pousser à l’abris de l’air, dans le four éteint pour moi, avec un torchon.

Laisser pousser 2 heures.

briocherois

Au bout des 2 heures, sortir la brioche, qui a normalement bien pousser.

Préchauffer le four à 180°.

La dorer avec du lait puis la décorer avec le sucre en grains et les fruits confits.

briocherois1

Enfourner pour 30 mn.

Sortir du four, laisser refroidir sur une grille.

Déguster autour d’un bon café ou d’un thé bien parfumé

P1110307

 Vous constaterez que mon « trou » s’est refermé, j’aurai dû étirer ma couronne encore plus que ce que j’avais fait afin de conserver une ouverture à la fin de la cuisson!  😛

Ce souci n’étant que purement esthétique, le goût lui sera toujours là!

Galette des Rois 2016

De retour aux affaires après cette pause festive, j’espère que ces fêtes furent bonnes!

L’épiphanie est là alors on n’y coupe pas, la galette est là!

Pour celle de cette année j’ai eu envie de pommes dans la nôtre alors j’ai décidé d’intégrer de la compte de pommes dans la crème d’amande.

Pour la recette c’est ci-dessous! Et encore une très bonne année à tous et toutes!!!

galette22016 Pour une galette:

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée pure beurre
  • 6 pommes
  • 90 g de poudre d’amande
  • 75 g de sucre glace
  • 60 g de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 40 g d’amandes effilées torréfiées
  • 1 jaune d’oeuf
  • sucre glace

La compote de pommes

Peler, évider et couper les pommes en cubes.

Verser dans une casserole avec quelques gouttes d’eau, faire compter 30 mn en remuant régulièrement.

Laisser refroidir dans un saladier. Je n’ai volontairement pas ajouté de sucre car il y en a déjà pas mal dans la crème d’amande.

La crème d’amande

Mélanger, sans fouetter, le beurre mou, le sucre glace, la poudre d’amande et l’oeuf entier.

Incorporer délicatement la compote de pommes et les amandes effilées.

Préchauffer le four à 175°.

Dérouler un premier rouleau de pâte, le disposer sur une plaque allant au four.

Détailler un cercle de 25 cm à l’aide d’une assiette.

Déposer la crème d’amande compotée sur la surface en laissant une bordure de 2 cm tout autour.

Mettre la fève. Dorer la bordure d’eau à l’aide d’un pinceau

Disposer délicatement le 2ème rouleau de pâte. Appuyer sans trop forcer sur tout le tour afin que les 2 pâtes se collent.

Découper la pâte si il y en a de trop.

Dorer avec le jaune d’oeuf délayé avec un peu d’eau.

Faire des scarifications sur toute la surface à votre style. Faire un petit trou au centre afin que la chaleur puisse sortir afin d’éviter un malencontreux décollement des pâtes.

Enfourner environ 50 mn.

galette2016

Sortir la galette et la saupoudrer de sucre glace. Mettre le four sur la position grill.

Enfourner quelques minutes, le temps que le sucre glace fonde et glace la galette.

galette12016

Déguster tiède ou refroidie.

Et maintenant, cette part c’est pour qui???

petit ps: bienvenue à mini poussin   😉

Tirami’bûche 2015

J-4 avant la réveillon de Noël. Cette année c’est vous qui recevez toute la famille, vous ne savez plus où donner de la tête pour trouver le repas idéal et que vous êtes angoissé à l’idée de tout soit prêt à l’arrivée de tout ce petit monde.

buche2015 buche2015 2

Je vais essayer de faire baisser la pression, au moins pour le dessert grâce à cette bûche que vous pourrez réaliser la veille! En temps normal, le tiramisu se prépare la veille alors vous pensez, pour une Tirami’bûche c’est encore plus conseillé!!  😉

Pour une Tirami’bûche:

Pour le biscuit cuillère, les quantités indiquées vous permettront un rectangle de 24cm sur 20 cm (dimensions de ma gouttière à bûche, les 24 cm c’est l’arrondi de la gouttière mesuré avec un mètre ruban).

  • 3 gros oeufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de farine

Casser les oeufs et séparer les jaunes des blancs.

Faire monter les blancs bien fermes en versant le sucre en 3 fois une fois que les blancs ont commencé à mousser.

Verser les jaunes dans les blancs et les incorporer délicatement à l’aide d’une maryse.

Tamiser la farine puis la verser dans les blancs. Incorporer de nouveau délicatement avec la maryse.

Préchauffer le four à 180°.

Verser l’appareil dans une poche à douille avec une douille de 10mm lisse.

Disposer une feuille de papier cuisson sur la plaque du four après avoir, sur l’envers, tracer un gabarit. Pocher le biscuit cuillère.

Enfourner pour 12 mn.

Laisser refroidir complètement avant de découper afin de l’installer dans la gouttière.

Pour l’appareil à tiramisu:

  • 2 oeufs
  • 250 g de mascarpone
  • 50 g de sucre en poudre
  • 2 feuilles de gélatine
  • 1 café fort, et quelques gouttes d’amaretto

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau.

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes avec le sucre.

Essorer la gélatine et la faire fondre 10 secondes au micro-ondes. La verser dans les jaunes blanchis. Fouetter.

Faire monter les blancs fermement.

Incorporer le mascarpone dans les jaunes, mélanger.

Une fois les blancs fermes, les incorporer délicatement dans les jaunes.

Découper le biscuit aux dimensions de la gouttière. Imbiber le biscuit avec le café à l’amaretto.

Verser l’appareil à l’intérieur du biscuit. Installer le fond de la bûche.

Mettre au frais jusqu’au lendemain.

Démouler délicatement sur un plat, décorer avec un peu de cacao amer et quelques décorations de Noël!

buche2015 1

Je vous remets ci-après l’article de ma bûche  de l’an dernier, pour ceux qui sont arrivés ici au cours de l’année: Bûche de Noël 2014.

Je vous ajoute quelques photos prises le week end dernier à l’occasion des Marchés de Noël de Strasbourg!

P1110250

P1110284

P1110279

P1110238

Je mets le blog en vacances, il l’a aussi bien mérité, je vous souhaite à tous de très bonnes Fêtes de Fin d’année.

On se retrouve en 2016, pour de nouveaux moments de partage et de plaisir!  😉