La Pâtisserie des Rêves

6tag_221114-211134

Pas de recette aujourd’hui et j’en suis désolée. Pour ne rien vous cacher, j’ai été malade toute la nuit; la météo s’est jouée de moi je me suis trop couverte hier alors qu’il faisait doux, je n’ai donc pas échappé au bon vieux coup de froid!

J’avoue donc qu’aujourd’hui l’idée de mettre la main dans la pâte me soulève l’estomac. Pourtant la recette est là toute prête, mais non je ne peux vraiment pas, je la garde pour dimanche prochain.

Mais je ne vous oublie pas pour autant, j’ai eu la chance de faire un tour, enfin me direz-vous, à la Pâtisserie des Rêves Rue du Bac, la boutique emblématique de Philippe Conticini. Et oui je n’y étais encore jamais allée, une honte quand on est fan du travail du Môssieur comme je le suis!

Ce qu’on peut dire de cette boutique c’est qu’elle n’en jette pas plein la vue. Elle est discrète, comme son chef, et que si on ne sait pas un peu à quoi elle ressemble par le code couleurs utilisé par exemple, on peut facilement passer à côté.

J’y suis arrivée en fin d’après-midi et j’avoue avoir eu un peu peur de repartir bredouille, surtout quand j’ai vu la file d’attente pour se faire servir. Je me mets dans la file tout de suite, avec une idée des douceurs avec lesquelles je souhaitais repartir, et j’attends mon tour. J’écoute la conversation des demoiselles derrière moi, une avait l’air d’être une « habituée » car elle répondait à toutes les questions que son amie lui posait. Une réponse m’a bien plu car elle a dit à son amie que si tu ne voyais pas sous les cloches le dessert que tu voulais, et bien ça veut dire qu’il n’y en a plus en stock et que donc tu devras prendre autre chose, j’ai tout de suite mieux regardé ce qui se trouvait sous les cloches et j’ai poussé un grand OUF de soulagement.

Comme vous le constatez sur la photo, j’ai eu de la chance car je souhaitais goûter les 2 incontournables, j’ai nommé le Paris Brest et le St Honoré, et je suis repartie avec eux.

Voilà venu le temps des rires et des chants…. n’importe quoi je m’égare!!  :oops:

Voici venu le temps de la dégustation, je ne sais pas si un ordre de dégustation devait être suivi, mais j’ai commencé par le St Honoré.

Un socle de pâte feuilletée sur lequel on pourrait compter le nombre de feuilles si on en prenait le temps. Des petits choux craquants recouverts d’une fine couche de caramel blond, garnis d’une crème pâtissière onctueuse. Sur la gauche, un serpentin de crème chantilly vanillé juste ce qu’il faut, disposé sur une sorte d’éclair garni de la même crème pâtissière que les petits choux.

Tous ces parfums sont délicats, justes, ni trop ni passé comme on pourrait dire, et se marient merveilleusement bien.

Passons au Paris Brest maintenant, déjà la présentation est parfaite, tout comme le St Honoré. Il fallait y penser, et « Philippe » l’a fait de proposer ce dessert en forme de fleur.

La taille des choux est parfaite pour terminer un repas qui a peut être été copieux. Le craquelin apporte de la tenue à la pâte à chou. Ceux-ci sont garnis très généreusement de crème au praliné maison, forcément, j’en ai aussi pris un pot d’ailleurs. :mrgreen:

La crème a un caractère bien trempé, les goûts d’amandes et noisettes sont très prononcés, et très peu sucrée. Pour ne rien vous cacher, cela m’a un peu décontenancé, je m’attendais à un peu plus de douceur en bouche, mais peut être est-ce dû à l’extrême délicatesse du St Honoré qui a un peu faussé mes papilles. La prochaine fois je commencerai par le Paris Brest  :-P

Voilà ma revue de la Pâtisserie des Rêves!

Si vous qui me lisez, vous avez aussi pu les goûter, n’hésitez pas à me donner votre retour. Partager nos avis est toujours très enrichissant!

 

Risotto à la citrouille

risottocitrouille

En pleine saison de la citrouille voici une façon, différente de la soupe, de la déguster. J’ai trouvé cette recette sur le site de l’émission de télé « cavous » que j’ai légèrement modifié.

Ingrédients pour 4 personnes:

– 1 l de bouillon de légumes

– 200g de riz arborio

– 300 g de citrouille nettoyée

– 150g de saucisse au couteau

– parmesan râpé

– 1 oignon

– sel, poivre

Enlever la peau et les graines du morceau de citrouille et la couper en petits cubes. Faire revenir la citrouille dans une poêle. En même temps faire bouillir de l’eau. Une fois chaude verser-celle à hauteur dans la poêle avec la citrouille, couvrir et laisser cuire environ 20 mn.

Dans une autre sauteuse, faites revenir l’oignon haché avec de l’huile puis émiettez la chair à saucisse. Ajoutez le riz , quand il devient translucide ajoutez des louches de bouillon jusqu’à cuisson final al dente.

Egoûter la citrouille et la mettre dans le riz, verser le parmesan râpé, mélanger délicatement.

Servir aussitôt.

risottocitrouille1

Le risotto, y’a pas à dire c’est toujours bon quelque soit les ingrédients qu’on y mette!

 

Rochers soufflés aux céréales

rochersouffle2

Cette recette figure sur le dos des boites de Rice Krispies© que j’achète depuis quelques temps déjà. Je n’avais pas encore pensé à essayer de les faire, mais là c’est bon. En plus comme vous pouvez le constater on n’a pas besoin d’un millier d’ingrédients, ni de plusieurs heures devant soi.

Je n’avais cependant pas la bonne quantité de chocolat en stock (les quantités ci-dessous sont celles indiquées sur le paquet), j’ai donc fait un produit en croix pour savoir le poids de céréales à prendre par rapport à mon poids de chocolat. Ici avec 83 g de chocolat et donc 41,5 g de céréales, j’ai pu faire, comme vous le voyez sur une des photos, 10 rochers.

Pour une vingtaine de rochers: 

- 150 g de Rice Krispies

- 300 g de chocolat

- quantité que vous voulez de noisettes, amandes, noix

- sucre glace

Faire fondre le chocolat au bain marie. Verser aussitôt les grains de riz soufflé puis les fruits secs concassés.

Bien mélanger et disposer dans des caissettes en papier à l’aide de 2 cuillères à café.

Laisser prendre au réfrigérateur.

Décorer avec du sucre glace.

Déguster au goûter, ou avec un café en fin de repas pourquoi pas!

rochersoufflé rochersouffle1

Pourquoi ne pas réaliser ces rochers à l’occasion des Fêtes de fin d’année qui arrivent à grands pas et les proposer à vos invités en fin de repas ou en guise de petits cadeaux souvenirs de la journée/soirée.

Poule au pot

pouletaupot

Voilà quelques temps déjà que l’envie de manger de la mayo maison me trottait dans la tête mais en faire juste pour en faire mouai bof, alors je me suis dit que j’allais préparer une poule au pot pour l’accompagner. La bonne excuse vous me direz et je vous répondrai : « mais pas du tout c’est bon aussi la poule au pot »!

Après avoir pris quelques conseils sur la préparation auprès de Lady Patiss qui nous en faisait quand nous étions petits et qui continue encore aujourd’hui à en préparer, j’ai sorti mon plus gros faitout et c’est parti mon Kiki!!

Vous allez voir que ce n’est vraiment pas compliqué à réaliser cela prend juste un peu de temps, mais vous ne serez pas bloqué devant vos fourneaux ça cuit tout seul!

Pour une poule au pot:

- 1 poule

- 3 ou 4 pommes de terre

- 3 ou 4 carottes

- navet, poireau ( je n’en ai pas mis, je les ai gardé pour faire de la soupe)

- de l’eau au moins 3 litres, mais c’est en fonction de la taille du faitout, une chose est certaine il faut assez d’eau pour recouvrir la poule lors de sa cuisson

- 1 bouillon cube légumes ou poule comme vous préférez

- 2 CàC de gros sel

Pour la mayonnaise:

- 1 oeuf à température ambiante

- 1 CàC de moutarde à température ambiante

- de l’huile

- du sel

Mettre l’eau, le gros sel et le bouillon cube à bouillir dans le faitout. Nettoyer la poule, enlever le gras superflu, les quelques petites plumes qui pourraient rester. Enlever l’élastique, ça permet à l’intérieur des cuisses de cuire aussi vite que le reste.

Plonger la poule dans le bouillon bouillant ( :lol: ), faire bien en sorte que la poule soit bien recouverte. Faire cuire à bons bouillons environ 1h30.

Pendant ce temps, préparer les légumes. Peler-les et couper-les en gros morceaux. Les plonger dans le faitout au bout d’une heure de cuisson.

Il est maintenant temps de s’occuper de la mayonnaise.

Casser l’oeuf et ne garder que le jaune. Le mettre dans un bol avec la moutarde. Commencer à mélanger. Au fur et à mesure faire couler un filet d’huile afin de monter la mayonnaise. Procéder ainsi jusqu’à ce que vous ayez atteint la quantité désirée. Saler et poivrer à la fin. Filmer-la au contact et hop au frais jusqu’au moment de déjeuner.

Vérifier la cuisson de la poule et des légumes en plantant un couteau délicatement.

Déposer la poule dans le plat de service, en prenant bien soin de la vider du bouillon éventuel qui serait à l’intérieur. Mettre les légumes, sortir la mayonnaise du réfrigérateur.

Et on passe à table tout de suite, une poule au pot ça n’attend pas!!

pouletaupot1

Un vrai plaisir régressif, ma maman avait l’habitude de nous la servir avec du riz cuit à la façon d’un risotto dans le bouillon de la poule, mais j’avoue j’ai oublié de le préparer  :mrgreen:

Le bouillon restant ne le jeter surtout pas, il vous servira pour de la soupe, cuire des pâtes ou bien des raviolis de St Marcellin!

Cookies au Banania et noisettes

cookiesbananianoisettes3cookiesbananianoisettes1

Voilà une petite idée pour la Fête de Thanksgiving qui approche! Je ne sais pas trop si les cookies font parti des mets qui sont proposés lors de cette fête, mais pourquoi pas!

Pour une douzaine de cookies:

- 1 oeuf

- 200 g de farine

- 30 g de Banania

- 70 g de cassonade

- 20 g de cacao amer

- 125 g de beurre mou

- environ 20 noisettes concassées

Travailler le beurre mou avec la cassonade dans un saladier. Ajouter ensuite, les autres ingrédients secs, les noisettes, puis terminer par l’oeuf battu.

Préchauffer le four à 180°.

Disposer les boules de pâtes sur les plaques recouvertes de papier cuisson.

Enfourner environ 13 mn.

Laisser refroidir sur une grille et déguster avec un chocolat chaud ou froid ou bien un verre de lait, bref ce que vous préférez pour votre goûter.

cookiesbananianoisette2 cookiesbananianoisette